Exigences particulières et critères de sélection au programme clinicien érudit

Pour être admissible au programme clinicien érudit, vous devez être en voie de terminer ou avoir terminé avec succès un programme d’études supérieures en médecine familiale.

La sélection des résidents admis au programme de clinicien érudit se fait selon :

  • le dossier universitaire (compte pour 30 %)
  • Deux lettres d’appui à la résidence (formulaire standardisé), dont une du directeur ou directeur adjoint du GMF-U d’attache du résident (compte pour 10 %)
  • le curriculum vitae et l’entrevue d’admission (implication universitaire) (compte pour 40 %)
  • la lettre de motivation du résident (compte pour 20 %)

La capacité d’accueil est de 2 candidats par année.

Les demandes d’admission se font en août de l’année de passation du diplôme en médecine familiale. Les candidates et candidats intéressés doivent consulter le site de dépôt de demande d’admission pour obtenir les formulaires, connaître la date limite pour les demandes d’admission et y déposer leurs documents :

Frais de scolarité, bourses et financement des études

Si vous êtes inscrit ou inscrite à un programme de résidence, vous devez acquitter les droits de scolarité et les frais institutionnels obligatoires par l’Université ainsi que les cotisations fixées par les associations étudiantes accréditées, et ce, comme le font tous les autres étudiants et étudiantes de l’Université.

Les frais au prorata du nombre de mois/stage ainsi que les frais institutionnels obligatoires s’élèvent à 700 $ par année. Ce tarif s’applique exclusivement aux résidentes et résidents rémunérés par la Régie de l’assurance maladie du Québec. Les frais d’assurances ne sont pas inclus dans le montant de 700 $. 

Si vous n’êtes ni citoyenne canadienne ou citoyen canadien ni résidente permanente ou résident permanent selon la Loi concernant l’immigration, des droits de scolarité plus élevés vous seront demandés, en vertu de la Politique relative aux droits de scolarité exigés des étudiants étrangers par les universités du Québec. Certaines personnes en sont cependant exemptées en raison de leur statut particulier ou en vertu d’ententes conclues entre le gouvernement du Québec et celui de certains pays.

Découvrez les bourses et les sources de financement auxquelles vous êtes admissibles.

Monitrice ou moniteur clinique (hors Québec)

Vous devez assurer votre propre financement par l’obtention d’une bourse de votre pays, de votre institution hospitalière ou d’un organisme public non canadien reconnu. Dans tous les cas, la hauteur du financement doit être de 40 000 $ CAD par année de formation. Prenez note qu’une formation complémentaire dans une université du Québec ne peut dépasser 3 années sauf lors d’entente intergouvernementale.

Si vous n’êtes pas en mesure d’assurer votre propre financement, il est possible que le programme possède les fonds nécessaires ou puisse vous offrir une bourse pour couvrir une partie ou la totalité du montant annuel nécessaire pour effectuer votre formation complémentaire. Vérifiez auprès de la direction de votre programme d’accueil.

Toute personne désirant faire une formation complémentaire doit maintenant payer des frais de scolarité. Consultez l’information fournie par l’Université Laval sur les droits de scolarité afin de connaitre les frais annuels que vous aurez à payer.


Le Règlement des études : selon l’article 188 du Règlement des études de l’Université Laval (PDF, 846 Ko) vous devez satisfaire aux exigences générales et, le cas échéant, aux exigences particulières d’un programme ou d’une activité de formation pour être admis. De plus, vous devez satisfaire aux critères de sélection du programme ou de l’une de ses majeures.