La formation clinique en médecine vasculaire

Le programme de médecine vasculaire comporte 12 périodes de stages d’un mois :

Stages obligatoires (10 périodes)
Stages optionnels (2 périodes)

Le programme offre également des cliniques spécialisées optionnelles d’une demi ou d’une journée par semaine :

  • Diabétologie (CHU de Québec-SFA)
  • Médecine hyperbare (CHAU-HDL)
  • Réadaptation cardiovasculaire (IUCPQ, CHU de Québec-SFA)
  • Hémostase et thrombose (CHU de Québec-HEJ)

Milieux de formation

Les centres hospitaliers qui collaborent au programme sont les suivants :

  • CHU de Québec
    • Hôpital Saint-François d'Assise (SFA, Voir description du Centre des maladies vasculaires ci-dessous)
    • Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL)
    • L’Hôtel-Dieu de Québec (HDQ)
    • Hôpital de l'Enfant-Jésus (HEJ)
  • Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec
  • Centre hospitalier affilié universitaire Hôtel-Dieu de Lévis (CHAU-HDL)

Centre des maladies vasculaires (CMV)

Depuis 2001, le Centre des maladies vasculaires (CMV) de l’Hôpital Saint-François d’Assise du CHU de Québec bénéficie d’une équipe intégrée de chirurgiens, d’internistes, de radiologistes interventionnistes et d’autres professionnels de la santé. Ce regroupement a permis le développement coordonné des activités de prestation de soins, d’enseignement, de recherche et d’évaluation des technologies au sein d’une unité universitaire de niveau MY en bonne voie de satisfaire les critères de désignation MX du Réseau universitaire intégré en santé (RUIS) de l’Université Laval (Bilan de l’évolution des unités universitaires désignées comme pôle de responsabilité majeure, Bureau de coordination du RUISSS de l’Université Laval, 2008). Le bassin de desserte du CMV correspond au territoire couvert par le RUISSS de l’Université Laval, soient les régions 01, 03, 09, 11 et 12 (environ 20 % de la population du Québec). Plus de 40 % de la clientèle provient de l’extérieur de la région 03.

Le programme de formation en médecine vasculaire s’insère dans le programme multidisciplinaire du CMV. La chirurgie vasculaire, la médecine vasculaire et la radiologie vasculaire sont les pierres angulaires de ce programme qui regroupe une masse critique d'intervenants (cliniciens, pharmaciens, infirmières, diététistes, spécialistes en réadaptation...) au service des soins, de l'enseignement et de la recherche. La variété des pathologies, le nombre de cas et la diversité des disciplines impliquées permettent de recevoir non seulement des résidents de plusieurs programmes de formation spécialisée (médecine interne, soins intensifs, cardiologie, néphrologie, neurologie, chirurgie vasculaire, orthopédie, urologie, anesthésie), mais aussi des résidents en pharmacie de même que des stagiaires en pharmacie, soins infirmiers, nutrition clinique, réadaptation et kinésiologie.

Plus de 14 000 rendez-vous par année sont donnés dans les cliniques externes multidisciplinaires du CMV (chirurgie, médecine, pharmacie, nutrition). Environ 10 lits de soins intensifs et de 20 à 30 lits sur l’étage sont occupés en permanence par les patients atteints de maladies vasculaires. Les données cliniques sont consignées dans une banque qui permet d’effectuer le suivi des patients, de maintenir un programme de contrôle de la qualité et de favoriser la recherche.

La formation en médecine vasculaire est donc concentrée à l’Hôpital Saint-François d’Assise où les fellows et les résidents acquièrent l’expertise dans l’évaluation et le traitement des pathologies vasculaires périphériques :

  • l’évaluation et le traitement des maladies artérielles, veineuses et lymphatiques de même que des manifestations vasculaires des maladies systémiques telles que l’hypertension artérielle, les vascularites et les collagénoses : Cliniques de médecine vasculaire, de chirurgie vasculaire et laboratoire d’exploration vasculaire
  • le diagnostic et le traitement des facteurs de risque de la maladie vasculaire athérosclérotique : Clinique d’intervention sur les facteurs de risque cardiovasculaire
  • l’investigation et le traitement des maladies vasculaires complexes : Unités des soins ambulatoires et d’hospitalisation en médecine
  • l’évaluation préopératoire et préintervention endovasculaire des patients référés par les chirurgiens vasculaires : Clinique d’évaluation préopératoire et préprocédure endovasculaire, salles d’opération et de radiologie d’intervention
  • le suivi post-opératoire : Unités de soins intensifs et d’hospitalisation en chirurgie

Par ailleurs, plusieurs équipes du réseau d’enseignement et de recherche de l’Université Laval ont développé un champ d’expertise dans un domaine plus spécifique des maladies vasculaires. Des stages optionnels sont donc disponibles afin que les fellows acquièrent une expertise dans :

  • l’évaluation et le traitement des pathologies vasculaires cérébrales : Département des sciences neurologiques de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus
  • l’évaluation et le traitement des manifestations vasculaires des maladies systémiques :
    • thrombophilie : Centre d’hématologie de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus (hémostase et thrombose)
    • immunosuppression : Clinique de greffe rénale de l’Hôtel-Dieu de Québec
    • insuffisance rénale : Clinique PRÉVOIR de l’Hôtel-Dieu de Québec
  • le diagnostic et le traitement des facteurs de risque de la maladie vasculaire athérosclérotique :
    • dyslipidémies : Centre de recherche sur les maladies lipidiques du CHU de Québec
    • diabète : Unités d’enseignement aux diabétiques du CHU de Québec
    • réadaptation cardiovasculaire : Pavillon de prévention des maladies cardiaques de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec
  • le diagnostic et le traitement des plaies complexes compliquant les maladies vasculaires : Clinique de médecine hyperbare de l’Hôtel-Dieu de Lévis