Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

André Lamarre, directeur du Département de radiologie et médecine nucléaire

André Lamarre, M.D.
André Lamarre, M.D.

418 656-2131, poste 405255
andre.lamarre@fmed.ulaval.ca

André Lamarre obtient son doctorat en médecine de l’Université Laval en 1994. Il poursuit sa résidence en radiologie diagnostique de 1994 à 1999. En 2001, il réalise un fellowship en angioradiologie interventionnelle et thérapeutique ainsi qu’en résonance magnétique abdominale et vasculaire au Centre hospitalier universitaire vaudois, à Lausanne en Suisse.

Sur le plan universitaire, André Lamarre est professeur agrégé de clinique depuis février 2013. En plus des centaines de cours et conférences qu’il a prononcés devant des externes, des résidents et des pairs, il s’implique activement au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada depuis 2005, au début comme examinateur et, depuis janvier 2009, comme membre de l’exécutif et coordonnateur francophone des examens oraux. Il participe à de nombreux projets de recherche, principalement en ostéodensitométrie, en échographie prostatique, en oncologie et en imagerie de la contraception par résonance magnétique.

Sur le plan de la pratique clinique, André Lamarre ouvre au CHUL, en 2001, avec la collaboration de ses collègues gynécologues, une clinique de traitement des fibromes utérins par embolisation vasculaire. Cette nouvelle technique permet d’offrir, pour la première fois à Québec, une solution de rechange peu invasive aux femmes pour le traitement de cette pathologie. À la fin de la même année, il propose une nouvelle technologie disponible depuis peu sur le marché pour traiter les métastases hépatiques du cancer du côlon : la thermoablation par radiofréquence. Grâce à cette technique et aux interventions d’embolisation portale et de chimioembolisation hépatique, un nombre accru de patients peuvent augmenter leurs chances de survie. En 2006, il a été le premier, avec l’un de ses confrères du CHUL, à suivre une formation en coloscopie virtuelle à Milwaukee, sous la supervision d’Abraham Dachman de l’Université de Chicago. Grâce à lui, la coloscopie virtuelle comme moyen de dépistage du cancer du côlon se pratique pour la première fois à Québec. Depuis, des milliers de personnes ont profité de cette technologie.

En tant que gestionnaire gestion, André Lamarre devient chef de service de radiologie au CHUQ à partir de 2002 puis, en 2007, chef du Département d’imagerie médicale du CHUQ. Il siège à ce moment à de nombreux comités : équipements, Agrément Canada, table des chefs de départements, PACS, radioprotection, etc.

À cela s’ajoutent un dévouement et un engagement constants envers ses patients et ses collègues qui apprécient grandement sa disponibilité et son empathie.