Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Non au harcèlement ou à l'intimidation!

Comme pour l’ensemble de l’Université Laval, la Faculté de médecine dénonce la discrimination, l’intimidation, le harcèlement ainsi que la violence et maintient une politique de tolérance zéro envers ces situations.

Jeune femme victime de harcèlement

Ne laisse pas ces mots t'empoisonner.
Contacte dès maintenant la Direction des affaires étudiantes (DAE) afin de parler des solutions qui s’offrent à toi. 

C'est simple, confidentiel et il n'y aura aucune trace dans ton dossier.

Comment savoir si je vis de l'intimidation ou du harcèlement?

La Faculté de médecine s'engage à procurer un environnement d'apprentissage sécuritaire et propice à l'épanouissement de ses étudiantes et étudiants durant leur cheminement universitaire. Si tu vis une ou plusieurs de ces situations décrites ci-bas, tu es possiblement victime de harcèlement ou d'intimidation. Contacte dès maintenant la direction de la DAE.

Harcèlement psychologique

En vertu du Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l'Université Laval, le harcèlement psychologique se définit comme suit :

[...] Conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés, qui sont hostiles ou non désirés, laquelle porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique d’un membre de l’Université ou d’un tiers et qui entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail, d’étude ou de prestation de services néfaste. Une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement, si elle porte une telle atteinte et produit un effet nocif continu pour la personne. [...]

  • Tu reçois des commentaires vexatoires qui portent atteinte à ton intégrité.
  • Des gestes hostiles répétés et non désirés te mettent mal à l’aise.
  • Ta couleur de peau, ta religion, ton orientation sexuelle ou ton handicap font l’objet de commentaires désobligeants.
  • Tu te sens diminué et ça t’empêche d’être toi-même avec des collègues.

Intimidation

Selon la définition du Petit Robert 2018, intimider quelqu’un signifie « Remplir quelqu’un de peur, en imposant sa force, son autorité. Effrayer, terroriser. Chercher à intimider quelqu’un par des menaces, par la fermeté de son attitude. »

Harcèlement sexuel

  • On te fait des blagues répétées sur ton apparence physique.
  • On te fait des attouchements non désirés.
  • Tu te sens épié par un ou une collègue.
  • Tu reçois des menaces liées à un refus d'une demande à caractère sexuel.
Attention! Tout ne constitue pas du harcèlement ou de l'intimidation

Pour rapporter une situation et recevoir de l'aide confidentielle

À la Faculté de médecine :
Prendre rendez-vous avec la directrice de la Direction des affaires étudiantes

Appelle au

418 656-2131, poste 403459

Rends-toi au secrétariat de la DAE

Local 2445 du pavillon F.-Vandry

Lundi au vendredi — 8 h 30- 12 h / 13 h - 16 h 30

Écris au courriel

hidae@fmed.ulaval.ca

Sur le campus de l’Université Laval :
Centre de prévention et d’intervention en matière de harcèlement (CPIMH)
Appelle au secrétariat : 418 656-7632 ou écris au courriel : cpimh@cpimh.ulaval.ca

Voici les étapes habituelles lors d'un signalement à la DAE

La Direction de la DAE t’accueillera, t’écoutera et tentera de comprendre ce qui t’arrive. Puis, vous verrez ensemble ce qui peut être fait pour changer les choses, pour que la situation désagréable arrête ou ne se reproduise plus.

  • Étape 1 : Premier contact de la DAE avec la personne qui s’estime lésée afin de préciser les faits.
  • Étape 2 : La DAE offrira du soutien personnel à l’étudiant ou l'étudiante puisque des conséquences au niveau de sa motivation, son estime de soi, son niveau de stress, et autre, peuvent en découler.
  • Étape 3 : La DAE informera l’étudiant des alternatives possibles au niveau de la gestion de son signalement en relation avec la situation vécue.
  • Étape 4 : L’étudiant ou l'étudiante décidera s’il désire une intervention dénominative de la DAE à son égard ainsi que des modalités de cette intervention.

Il est important de rappeler qu’un signalement à la DAE est un processus d’amélioration continue. Il ne constitue pas une plainte formelle.

Tu veux faire une plainte formelle?

Tu peux formuler une plainte formelle au Centre de prévention et d’intervention en matière de harcèlement de l'Université Laval (CPIMH).

Pour prendre un rendez-vous, communique avec le secrétariat du CPIMH au 418-656-7632 ou encore envoie un courriel à l’adresse suivante : cpimh@cpimh.ulaval.ca.

Stop au harcèlement - tolérance zéro