Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Vapotage et cigarette : de l'huile sur le feu

La vapeur de cigarette électronique complique la réponse des poumons à la fumée de tabac

Remplacer quotidiennement quelques cigarettes par du vapotage peut sembler un bon moyen de réduire les effets nocifs du tabac sur vos poumons. Il pourrait toutefois s’agir d’une bien mauvaise idée, suggère une étude publiée dans la revue Lung Cellular and Molecular Physiology par une équipe de l’Université Laval et du Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

« La fumée de cigarette et la vapeur de cigarette électronique ont chacune leurs effets propres sur le poumon. Lorsqu’on les combine, leurs interactions font qu’il se passe quelque chose de plus dans les poumons », résume le responsable de l’étude, le professeur Mathieu Morissette, du Département de médecine.

Les chercheurs ont mesuré la réponse des tissus pulmonaires à trois types d’exposition chez des souris de laboratoire. Les souris du premier groupe étaient exposées à la fumée de tabac, celles du second groupe à la vapeur de cigarette électronique sans nicotine et sans saveur, et celles du troisième groupe à la fumée de tabac le matin et à la vapeur de cigarette électronique en après-midi.

Voyez les constats après 8 semaines en consultant la nouvelle complète d'ULaval nouvelles.