Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Une première édition pour la Journée de réflexion sur le professionnalisme

  • Faculté
     

Trois facultés et des milieux cliniques du réseau se réunissent pour identifier des stratégies pédagogiques

Organisée par le Comité Action Professionnalisme, la première Journée de réflexion sur le professionnalisme, qui s’est tenue le 27 février 2020 au Cercle du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval, a regroupé plus de 55 personnes provenant des différents programmes des facultés de Médecine, de Pharmacie, des Sciences infirmières et des milieux cliniques du réseau.

Née d’un besoin d’échange entre différents acteurs et actrices clés de la formation, l’activité avait pour objectif le partage de préoccupations et d’une vision sur le professionnalisme afin d’identifier des stratégies pédagogiques gagnantes selon trois axes : la formation, l’évaluation et la remédiation.

Au cours de la journée, les participantes et participants ont pu assister à la conférence de M. Andrew Freeman, président du Comité Action professionnalisme, sur la Conception du professionnalisme et les grandes lignes de pensées contemporaines puis à celle de Mme Gyslaine Desrosiers, présidente du Conseil interprofessionnel du Québec sur le Rôle sociétal des professions réglementées : analyse et tendances.

Les deux doyennes et le doyen des facultés des sciences de la santé, soit Mme Anne Dionne de la Faculté de pharmacie, Mme Mireille Lavoie de la Faculté des Sciences infirmières et M. Julien Poitras de la Faculté de médecine, ont également profité de l’occasion pour entretenir l’auditoire sur la collaboration interprofessionnelle, l’éthique et la responsabilité sociale.

La journée a aussi été le théâtre de présentations d’initiatives des programmes de formation, de présentations d’enjeux et d’initiatives soulevés par les gens rassemblés, ainsi que d’une présentation des points de vue des étudiantes et des étudiants en lien avec le professionnalisme.

Finalement, un World Café a permis de mobiliser les participantes et participants autour de l’identification de perspectives et de priorités qui guideront le travail sur l’enseignement et l’évaluation du professionnalisme de même que la remédiation des problèmes de professionnalisme.

À l’heure des bilans, les organisateurs souhaitent utiliser les données amassées afin de revenir à la table du Comité Action professionnalisme et d’établir des priorités d’actions.