Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Un hommage à de précieux collaborateurs

  • Département d'obstétrique, gynécologie et reproduction, Département de pédiatrie, Département de radiologie, Membre à l'honneur, Pour une communauté en santé
Marc-André Dugas, André Lamarre et Jacques Mailloux

Modèles d’engagement et de dynamisme, trois directeurs de département terminent leur mandat

La contribution des directions de département est remarquable à plusieurs égards, notamment en ce qui concerne la polyvalence des tâches à accomplir, le leadership envers l’équipe et la vision du développement et du rayonnement de leur département.

Depuis quelques années, la Faculté de médecine saisit un moment pour honorer les directions de département en fin de mandat afin de leur signifier reconnaissance et fierté. C’est lors de la réunion du Comité de direction de la Faculté de médecine le 4 juin, que le doyen Julien Poitras a honoré en bonne et due forme les trois directeurs Marc-André Dugas, Jacques Mailloux et André Lamarre.

« Ils sont trois grands directeurs de département et ils nous quittent. Cela fait partie de la vie de notre institution et cela est dommage de le faire à distance. On aurait aimé le faire en personne, mais nous nous reprendrons. Votre contribution est exceptionnelle et l’on vous remercie d’avoir accepté de prendre des directions avec tout ce que cela comporte comme engagement. » a souligné le doyen Julien Poitras.

Le pédiatre Marc-André Dugas a assumé la direction du Département de pédiatrie pendant deux mandats, c’est-à-dire de mai 2013 à avril 2021. Le doyen a souligné son engagement, son gros bon sens et sa rigueur à ramener les discussions à l’essentiel. Comme il a aussi accepté d’être chef du Département clinique de pédiatrie au CHU de Québec-Université Laval jusqu’en 2024, ses tâches se sont accentuées de façon importante, mais cela a aussi permis de faire le pont entre les deux institutions. Prenant la parole pour remercier ses collègues, Marc-André Dugas s’est dit heureux d’avoir contribué au développement du Département de pédiatrie, il a de plus souligné que « depuis ma résidence, j’ai pu remarquer un grand rapprochement entre la Faculté de médecine et les hôpitaux. On peut tous collectivement être fiers de ce rapprochement et les jeunes qu’on recrute veulent faire partie des deux. » Marc-André Dugas a constaté que les cadres réglementaires qui entourent la formation ne cessent de faire augmenter les charges de travail, car aucune tâche ne semble avoir été mise de côté au fil des ans. Il a terminé en assurant son appui au nouveau directeur du Département Patrick Daigneault.

Le radiologue André Lamarre a aussi eu droit à une courte rétrospective de son passage à la direction du Département de radiologie et de médecine nucléaire. Il a lui aussi comblé le poste à la direction pendant deux mandats, d’avril 2013 à mars 2021. Le doyen Julien Poitras a souligné qu’il est l’archétype du chic type, celui qui est toujours agréable dans ses contacts. Il a aussi rappelé sa généreuse implication au bien-être des étudiants et des étudiantes et que sous sa gouverne, le programme en radiologie interventionnelle a été agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en tant que surspécialité de la radiologie diagnostique. Dès son arrivée à la Faculté de médecine, André Lamarre a grandement apprécié ses collègues et l’accueil qui lui a été fait.

« J’y ai rencontré des gens généreux de leur temps, motivés, positifs, une équipe qui a toujours le même objectif de former nos étudiants et étudiantes pour qu’ils deviennent des professionnels engagés et responsables socialement. […] Ce qu’on fait tous les jours, tous les mois, c’est qu’on bâtit une plus belle société. […] Cela a été huit années de bonheur, je ne garde que de bons souvenirs. » certifie André Lamarre.

La direction de ce département est assumée depuis le 1er avril par le radiologue interventionnel François Côté.

L’obstétricien gynécologue Jacques Mailloux a assuré pendant plus de deux mandats la direction du Département d’obstétrique, de gynécologie et de reproduction, c’est-à-dire de juillet 2012 à novembre 2020 ayant tout d’abord assuré l’intérim pendant quelques mois. Le doyen a confirmé la grande expérience de Jacques Mailloux qui œuvre depuis plusieurs années en obstétrique et gynécologie. Le doyen a même attesté avoir été sous sa gouverne d’enseignant alors qu’il était résident et qu’il en garde de bons souvenirs. En assumant aussi la direction du Département clinique au CHU de Québec-Université Laval, Jacques Mailloux a largement contribué à l’avancement et au rayonnement de la profession et du département universitaire. Depuis l’automne 2020, la direction du Département d’obstétrique, de gynécologie et de reproduction est assurée par Mathieu Leboeuf.

En guise de marque de reconnaissance pour leur importante contribution, une plaque illustrant une partie de la murale La médecine à Québec de Jean-Paul Lemieux leur sera remise sous peu.