Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Trop intense pour votre cœur?

Les intervalles à haute intensité ont des effets très positifs sur certaines composantes de la santé, mais ils provoquent aussi un remodelage du coeur qui pourrait conduire à des troubles du rythme cardiaque.

À fortes doses, les entraînements par intervalle à haute intensité pourraient avoir des effets néfastes sur le cœur

Les séances d’intervalles à haute intensité, pratiquées par les athlètes et les sportifs compétitifs, ont fait leurs preuves pour l’amélioration de la condition physique et de la performance. À fortes doses toutefois, cette forme d’entraînement pourrait avoir des effets néfastes sur le cœur. C’est ce que rapportent des chercheurs de la Faculté de médecine et du Centre de recherche de l’Institut universitaire en cardiologie et en pneumologie de Québec dans l’American Journal of Physiology-Heart and Circulatory Physiology.

L’équipe dirigée par le professeur Patrice Brassard en a fait la démonstration chez un groupe de 17 sportifs, âgés en moyenne de 27 ans, qui consacraient environ 8 heures par semaine à une discipline d’endurance telle que le vélo, le vélo de montagne, le triathlon ou le ski de fond. Les chercheurs ont demandé aux participants d’adapter leur programme d’entraînement de façon à y inclure 3 séances d’entraînement par intervalles à haute intensité par semaine. Jusque-là, ces sujets faisaient en moyenne de 0,5 séance de ce type par semaine.

Lire la nouvelle complète de ULaval nouvelles