Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Survivre et soigner en contexte extrême

  • Doctorat en médecine, Étudiant

La Faculté de médecine tient son troisième stage de médecine en région isolée

Soigner des blessés graves fait partie du quotidien des milieux hospitaliers. Les choses se compliquent toutefois lorsque les patientes ou les patients ne peuvent se déplacer parce qu’ils sont en pleine forêt. Accidents d’avion, séjour d’aventure qui tourne mal, tout peut arriver en pleine nature!

24 étudiantes et étudiants de 2e et 3e années du programme de médecine de l’Université Laval ont eu le privilège de vivre une période d’immersion médicale en milieu naturel dans le but d’améliorer leur compréhension et la prise en charge de situations médicales complexes. Il s’agit de la troisième année que la Faculté de médecine offre cette approche pédagogique innovante qu’est le Stage de médecine en région isolée. Après le succès de la première année sur les berges de la rivière des Outardes et de la seconde année au milieu des Chic-Chocs à une dizaine de kilomètres de Murdochville, le stage s’est déroulé dans la MRC des Basques, à la Pourvoirie Seigneurie Nicolas-Riou, et a été organisé en collaboration avec la direction de l’enseignement du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Dans un environnement naturel, sans le soutien hospitalier habituel, les participantes et participants ont suivi deux semaines de cours du 4 au 14 août. Ils ont participé à des travaux pratiques, des ateliers de simulation tels sauver une victime de la noyade en pleine nuit, transporter un blessé dans un lieu sécuritaire, s’occuper d’un homme en crise d’hystérie et bien d’autres situations de crises.

En plus d’innover sur le plan pédagogique, le stage répond à une des grandes orientations de la Faculté, soit la responsabilité sociale au regard de la population des régions qu’elle dessert. Plusieurs activités sont étroitement associées à la découverte de la pratique médicale en région dont des rencontres thématiques sur la médecine en région avec des professionnels locaux, une journée d’observation clinique, une fin de semaine à côtoyer la population de Trois-Pistoles.

Les étudiantes et étudiants ont aussi vécu, dans la soirée du 12 août, une grande simulation où ils ont dû se mobiliser pour réagir à plusieurs accidents pouvant être rencontrés en forêt. Les rôles de blessés étant simulés par une quinzaine de personnes de la région.

Le stage en milieu isolé de la Faculté de médecine est rendu possible grâce à collaboration du CISSS du Bas-Saint-Laurent, du ministère de la Santé et des Services sociaux et du Regroupement des étudiants en médecine de l’Université Laval. Il a été mis sur pied par David Paré, un jeune médecin résident mordu d’aventure, appuyé de deux habitués des grands espaces, l’écrivain et le chargé d’enseignement clinique à la Faculté, Dr Jean Désy, et le guide de montagne Nikola Wagner.