Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Sensibiliser les jeunes sur le cancer du poumon

  • Source : Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval
  • Santé cardiovasculaire, respiratoire et métabolisme

L'IUCPQ-UL lance une trousse éducative

Le mois de novembre étant le mois de la sensibilisation au cancer du poumon, la Chaire de transfert de connaissances, éducation et prévention en santé respiratoire et cardiovasculaire de l’Université Laval, l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (l’Institut) et la Fondation IUCPQ sont fiers de procéder au lancement officiel d’une trousse éducative pour sensibiliser les jeunes du secondaire (12 à 17 ans) à l’importance de prévenir le cancer du poumon en faisant connaître les principaux facteurs de risque reliés à cette maladie.

L’Institut est un centre d’excellence dans la lutte au cancer du poumon qui est le plus meurtrier de tous les cancers. Il souhaite alors sensibiliser les jeunes, à l’aide de la Chaire de transfert de connaissances, éducation et prévention en santé respiratoire et cardiovasculaire, aux dangers auxquels ils sont exposés, notamment s’ils fument. En plus, devant la popularité du vapotage et des risques possibles d’autres problèmes pulmonaires, nous avons profité de cette occasion pour les informer des risques potentiels de cette consommation.

« Chaque jour en clinique, nous sommes confrontés au fléau qu’est le cancer du poumon. Comme la Chaire a un mandat de promouvoir la prévention en matière de maladies cardiorespiratoires, il nous paraissait important d’informer les jeunes sur ce problème et sur son principal facteur de risque, le tabagisme. Devant les multiples problèmes respiratoires récemment rapportés en lien avec le vapotage, nous voulions profiter de cette occasion pour en faire une mise à jour. Nous avons donc conçu ce projet de trousse éducative pour outiller les professeurs et leur procurer les plus récentes informations sur ces sujets importants. Nous avons choisi un ambassadeur de taille pour promouvoir cette trousse éducative, en la personne d’Alex Harvey, fondeur olympien. M. Harvey est un collaborateur de longue date pour nous aider dans la promotion de la santé respiratoire », a indiqué le Dr Louis-Philippe Boulet, pneumologue et titulaire de la chaire de transfert de connaissances.

Dans l’une des vidéos, M. Alex Harvey, ambassadeur de cette nouvelle trousse éducative, s’adresse aux adolescents en ces mots :

« J’ai toujours pris soin de ma santé et de mes poumons. Je trouve important que les jeunes puissent le faire aussi. Les vidéos qu’on vous a préparés vont vous aider à comprendre certaines causes du cancer du poumon. Prenez le temps de les regarder et participez aux activités proposées. Le cancer du poumon, c’est à prendre au sérieux, mais ça peut souvent se prévenir. Prenons ça au sérieux ! »

« Dr Boulet et son équipe de la Chaire nous ont approchés pour créer une trousse éducative afin de sensibiliser les jeunes de notre génération sur cette maladie et sur le rôle du tabac comme principal facteur de risque. Nous profitons également de cette occasion pour les informer sur des facteurs de risque impliqués dans d’autres problèmes pulmonaires, tels que la cigarette électronique, dont l’utilisation est actuellement en croissance et dont on ne connait pas les effets à long terme. En médecine, il y a de nombreux facteurs de risque de maladies sur lesquels on n’a aucun contrôle. Cependant, le tabagisme et le vapotage sont deux comportements modifiables. Si on peut au moins réussir à sensibiliser quelques jeunes à cesser ces comportements, ce sera mission accomplie pour nous! », a précisé Mme Geneviève Pelletier, étudiante en médecine.

« La trousse nous permet également de souligner l’expertise unique de l’Institut en matière de traitements des maladies pulmonaires, et plus particulièrement pour le cancer du poumon. À l’Institut, les usagers sont accompagnés dès la suspicion de cancer jusqu’au traitement complet, qu’il soit curatif ou palliatif. Une équipe multidisciplinaire traite la clientèle, incluant radiologistes, pathologistes, pneumologues, chirurgiens thoraciques, hémato-oncologues, radio-oncologues, parmi lesquels la plupart ont une surspécialisation dans la prise en charge du cancer du poumon », a affirmé Dre Catherine Labbé, pneumologue-oncologue.

« Tous les acteurs du monde de l’éducation sont préoccupés par le nombre croissant de jeunes qui utilisent la cigarette électronique. Nous souhaitons que cette trousse permette aux enseignants de présenter des faits qui susciteront une prise de conscience des risques et éventuellement une modification des habitudes de vie chez nos jeunes », ont indiqué Mme Marie-Andrée Côté et M. Donald Demers, enseignants à l’École secondaire Pamphile-Lemay (Commission scolaire des Navigateurs) et collaborateurs au développement de la trousse.

« L’expertise de l’Institut dans la recherche et le traitement des maladies pulmonaires est reconnue au pays et à l’international, notamment grâce à la collaboration de nos spécialistes en pneumologie et en recherche. Lorsque je constate la qualité du matériel d’enseignement qu’ils réalisent pour le mieux-être des adultes de demain, je me réjouis à l’avance des retombées positives dans notre société, en matière de prévention. Il faut aussi mentionner la participation des étudiants en médecine qui ont largement contribué au succès de cette trousse éducative. Ils sont des collaborateurs motivés qui ont consacré de leur temps personnel à réaliser les vidéos. Voilà qui représente bien l’esprit d’équipe et d’excellence qui se perpétue à l’Institut », a indiqué le président-directeur général, M. Denis Bouchard.

« Je suis très fière de voir l’aboutissement de ce grand projet mobilisateur qui a été financé en totalité par la Fondation IUCPQ grâce à ses donateurs et partenaires. Cette trousse éducative permettra de mieux outiller nos professeurs et surtout de sensibiliser une clientèle étudiante que l’on sait plus vulnérable aux produits reliés au tabagisme. Quel beau succès! » — indique Mme Josée Giguère, directrice générale de la Fondation IUCPQ.