Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Se souvenir et honorer la mémoire de ceux et celles qui ont fait don de leur corps à la science

  • Faculté, Fêtes, cérémonies, cocktail, Philanthropie, Département de chirurgie

Une cérémonie empreinte d'émotion, de gratitude et de recueillement

La Cérémonie d’inhumation des cendres qui se tient annuellement a eu lieu le 25 septembre dernier. Plus de 130 personnes y ont participé, dont plusieurs membres de la Faculté de médecine et bien sûr les familles des défunts et défuntes.

Comme c’est la tradition, la Cérémonie s’est tenue en deux temps. La première partie est l’occasion d’honorer la mémoire de chaque défunt et défunte. Par la suite, les familles des défunts et défuntes qui ont fait le choix de l’inhumation au cimetière se déplacent pour un dernier adieu. En cours d’année, le laboratoire d’anatomie a remis les cendres de 43 personnes, dont une douzaine d’urnes ont été inhumées au lot de l’Université Laval du Cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

Le doyen, Julien Poitras, a remercié toutes les personnes présentes à ce rassemblement qui vise à remercier et à honorer ces personnes qui ont fait ce don ultime.

« C’est un geste empreint d’une grande responsabilité sociale à l’égard du genre humain, un geste qui privilégie la formation de professionnelles et professionnels de la santé qui soient des plus compétents à prendre soins de leurs sœurs et frères humains. »

À ce sujet, Isabelle Tapp, étudiante de 3e année au doctorat en médecine, auxiliaire d’enseignement au laboratoire d’anatomie et membre du comité exécutif du Regroupement des étudiantes et des étudiants en médecine de l’Université Laval (RÉMUL), partage incontestablement le point de vue du doyen.

« Cette cérémonie m’a permis de réfléchir à notre rôle comme futurs professionnels de la santé. En tant qu'usagers du laboratoire d'anatomie, nous œuvrons toujours dans un profond respect, mais également avec un certain détachement, qui est nécessaire pour l'efficacité de nos tâches quotidiennes. Cette cérémonie a été, pour ma part, l'élément qui a donné un sens à notre travail au laboratoire, mais aussi à l'ensemble de nos études en médecine. Entendre les noms des défunts et voir les gens qu'ils ont laissés derrière eux m'a non seulement permis d'humaniser ces personnes qui nous ont fait le cadeau inestimable de leur corps, mais aussi de réaliser toute l'humilité et le respect dont nous nous devons de faire preuve. Le laboratoire d'anatomie constitue un réel cadeau pédagogique, et lorsqu'une façon d'apprendre aussi unique nous est offerte, nous avons la responsabilité d'en faire le meilleur usage possible, et donc de donner le meilleur de nous-mêmes en mémoire de ces personnes. »

Au cours de la Cérémonie, le directeur de la division d'anatomie de la Faculté de médecine, le professeur Éric Philippe, a remis en mains propres un cierge à chaque famille et la présidente des auxiliaires d’enseignement au laboratoire d’anatomie et étudiante en 3e année en médecine, Julie-Anne Jardret, a confié une carte signée par le doyen. Cette étudiante a aussi apprécié sa participation :

« Cette générosité nous permet d’apprendre l’anatomie d’une façon beaucoup plus enrichissante, complète et précise que dans les livres. Je dois avouer avoir versé quelques larmes [au cimetière] en voyant les proches s’avancer pour déposer l’urne d’un être cher, dont le corps peut désormais reposer en paix. J’ai été touchée de voir toutes ces personnes, dont le deuil a dû être différé, se soutenir, s’entourer, pleurer ensemble, être présentes pour offrir un dernier adieu. Chaque poignée de main était empreinte d’une grande émotion, les regards étaient sincères et parfois douloureux. »

Renseignements sur le don de corps