Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Recrutement interrompu

Le recrutement de patients pour l’essai clinique sur les effets du plasma de convalescents du SRAS-CoV-2 chez les personnes gravement malades de la COVID-19 a cessé

L’essai clinique REMAP-CAP, qui teste les effets du plasma de convalescents chez les patients modérément et gravement atteints de la COVID-19, a interrompu le recrutement des patients gravement malades de la COVID-19 nécessitant une prise en charge dans une unité de soins intensifs. Cet essai clinique sur le plasma de convalescents, effectué dans la plateforme d’essais cliniques REMAP-CAP, est mené au Canada par Alexis Turgeon, professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval et intensiviste au CHU de Québec – Université Laval, et Ryan Zarychanski de l’Université du Manitoba avec la collaboration de chercheurs de l’Université de Toronto.

Cette décision de suspendre le recrutement est fondée sur une analyse initiale des résultats chez les patients gravement malades de la COVID-19 nécessitant une admission à l’unité des soins intensifs. Cette analyse a montré que le plasma de convalescents n’améliorait pas l’issue clinique chez ces patients. Aucun préjudice associé à l’administration de plasma de convalescents n’a toutefois été observé. L’essai clinique se poursuit chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19 qui sont modérément malades et qui ne nécessitent pas d’assistance respiratoire mécanique dans l’unité de soins intensifs.

 Lire la nouvelle complète sur ULaval nouvelles