Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Pour contrer le décrochage scolaire

Des étudiants participeront au projet des Mini-écoles des sciences de la santé en milieu autochtone, fin octobre, dans la communauté innue de Pessamit, sur la Côte-Nord

Une cinquantaine d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval participeront au projet des Mini-écoles des sciences de la santé en milieu autochtone les 28 et 29 octobre dans la communauté innue de Pessamit, sur la Côte-Nord.

Orchestré par le Groupe d’intérêt en santé autochtone de l’Université Laval (GISA) et soutenu par le Vice-décanat à la responsabilité sociale de la Faculté de médecine, ce projet qui en est à sa deuxième année vise à contrer le décrochage scolaire en inspirant les jeunes et en leur donnant des raisons de persévérer dans leurs études.

Plusieurs activités sont prévues durant le séjour, dont la présentation des professions de la santé, des ateliers interactifs et collaboratifs pour les jeunes du secondaire, une visite dans la communauté ainsi qu’une soirée organisée par les membres de la communauté.

L’ensemble des activités se dérouleront à l’École secondaire Uashkaikan et auront pour objectif d’établir un dialogue entre les membres de l’Université Laval et les membres de la communauté, de partager l’expertise de chacun, d’encourager les jeunes autochtones à choisir les métiers et professions de la santé et de développer une sensibilité culturelle indispensable aux professionnels socialement responsables.