Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Nouveau système d'évaluation en médecine : Vers une réduction du stress?

  • Source : Frédérick Durand, 27 février 2019,
  • Département de médecine, Étudiant, Évaluation
Photo : Julie-Anne Perreault

Alors que la Faculté de médecine de l’Université Laval a mis fin aux notes chiffrées et lettrées depuis la session d’automne et qu’elle a instauré un système d’évaluation de type « réussite ou échec » pour les nouveaux étudiants, quel est le constat de l’association étudiante après une session ?

L’objectif de ce nouveau système d’évaluation était de réduire l’esprit de compétition et la charge de stress chez les étudiantes et étudiants. Il faut aussi ajouter que la grande majorité des facultés de médecine au Canada utilisaient déjà le mode réussite ou échec.

La présidente du Regroupement des étudiants en médecine de l’Université Laval (RÉMUL), Marie-Lyne Bourque, n’est pas convaincue que le stress à long terme a diminué, mais elle constate que le système réussite ou échec a plusieurs bénéfices à court terme, par exemple, à la vieille d’un examen.

Toutefois, la présidente du regroupement étudiant explique que le milieu de la santé demeure un environnement compétitif et que « les gens transfèrent leur stress ailleurs. » À long terme, les futurs médecins visent plutôt à se démarquer qu’à obtenir une moyenne universitaire de A+, nous dit-elle.

Marie-Lyne Bourque demeure favorable au système réussite-échec, mais elle affirme que « ça serait faux de dire que ça règle le problème » et qu’il est important de poursuivre la lutte pour une meilleure santé mentale dans le domaine médical grâce à d’autres alternatives. 

Lire la nouvelle complète d'Impact Campus