Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Le travail de Mélanie Drolet, Thierry Lefèvre, Éric Normandeau et Sharon Smith récompensé

  • Source : ULaval nouvelles, 28 juin 2022
  • Recherche, Réseau
Mélanie Drolet, épidémiologiste principale et coordonnatrice du Groupe de modélisation mathématique des maladies infectieuses du Centre de recherche du CHU de Québec — Université Laval.
Mélanie Drolet, épidémiologiste principale et coordonnatrice du Groupe de modélisation mathématique des maladies infectieuses du Centre de recherche du CHU de Québec — Université Laval.

Ces quatre personnes remportent des Prix d’excellence des professionnels et professionnelles de recherche décernés par les Fonds de recherche du Québec

Cette année, quatre des neuf récipiendaires des Prix d’excellence des professionnels et professionnelles de recherche décernés par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) font partie d’équipes de recherche de l’Université Laval. Éric Normandeau et Thierry Lefèvre ont remporté les 1er et 2e prix remis par le FRQ – Nature et technologie, alors que Mélanie Drolet et Sharon Smith ont remporté les 2e prix remis respectivement par le FRQ – Santé et le FRQ – Société et culture.

Mélanie Drolet est titulaire d’un doctorat en épidémiologie de l’Université Laval. Depuis 2008, elle est l’épidémiologiste principale et coordonnatrice du Groupe de modélisation mathématique des maladies infectieuses du Centre de recherche du CHU de Québec — Université Laval. Ses principales contributions scientifiques portent sur la prévention des maladies associées aux virus du papillome humain et de la COVID-19. Elle est également l’épidémiologiste principale du Groupe de modélisation de la COVID-19 ULaval/INSPQ qui produit les projections sur l’évolution de la pandémie au Québec. Elle a signé ou cosigné 70 articles scientifiques, dont 26 comme première auteure.

De 2006 à 2018, Thierry Lefèvre a agi à titre de spécialiste en spectroscopie vibrationnelle dans les équipes de recherche de Michel Pézolet et de feue Michèle Auger, au Département de chimie. Depuis, il est coordonnateur du Centre de recherche sur les matériaux avancés. Il a co-encadré une vingtaine d’étudiants-chercheurs et il est co-auteur d’une cinquantaine d’articles scientifiques et de chapitres de livre. Il s’est engagé dans des causes telles que la reconnaissance de l’apport des professionnels de recherche dans l’écosystème de la recherche et le développement durable en milieu universitaire.

Lire la nouvelle complète sur ULaval nouvelles.