Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

La recherche en immunologie

  • Recherche, Faculté, Immunologie-infectiologie, Département de microbiologie-infectiologie et immunologie
Éric Boilard, professeur titulaire au Département de microbiologie-infectiologie et immunologie

Découvrez la richesse de notre communauté scientifique et son impact dans le monde en suivant la série Les mots qui courent

Une série d’entretiens mensuels avec les chercheuses et les chercheurs de la Faculté de médecine sur de grands thèmes et enjeux actuels en santé. Découvrez la richesse de notre communauté scientifique et son impact dans le monde en suivant cette série prenant la forme d’entrevues, de capsules ou d’opinions. Vous pourrez avoir accès à un état de la situation sur de grands enjeux de santé. Cette série vous permettra également de découvrir ces hommes et femmes qui travaillent souvent dans l’ombre, avec acharnement et passion, à faire avancer les connaissances en santé.

La recherche en immunologie

Les maladies arthritiques auto-immunes affectent une partie importante de la population canadienne dont les déclencheurs sont toujours inconnus. Ces maladies sont caractérisées par le dysfonctionnement du système immunitaire où l’organisme attaque ses propres tissus. Pour éviter que les dommages s’étendent ou que d’autres maladies se développent, comme des maladies cardiovasculaires, quelques éléments contributifs ont été identifiés et la recherche se poursuit sur de nouvelles cibles thérapeutiques qui ont le potentiel d’en révéler. Considérées comme ayant une forte incidence sur la douleur et l’inflammation des patients affectés par une maladie arthritique auto-immune, les plaquettes sont sous la loupe de quelques chercheurs.

Nous remercions le professeur titulaire Éric Boilard qui a répondu favorablement à l’invitation de cette publication.

Les plaquettes ou la rigueur du multitâche

C’est en 1882 que des études du sang en microscopie ont identifié pour la première fois de très nombreuses cellules en forme d’assiette, ou de plaque, qui furent alors appelées « plaquettes ». Il a été immédiatement compris que les plaquettes jouent un rôle primordial dans la prévention des saignements. En effet, lorsqu’un vaisseau sanguin est endommagé, les plaquettes forment rapidement un caillot afin de colmater la perte de sang.

Les pathogènes, par exemple les bactéries, virus et levures, peuvent profiter des blessures pour envahir l’organisme et l’infecter. En plus de contrer la perte de sang lorsqu’il y a une blessure, il est donc primordial d’empêcher aussi l’invasion de l’organisme par des pathogènes. Plus récemment, il a été compris que les plaquettes ont un rôle important à jouer afin de limiter les infections. En plus de limiter les saignements lorsqu’un vaisseau sanguin est endommagé, elles libèrent des molécules capables d’attaquer les pathogènes. De plus, les plaquettes recrutent les cellules immunitaires (globules blancs) au site de blessure afin de contrer l’invasion de l’organisme par les pathogènes.

Dans notre laboratoire, nous examinons le rôle des plaquettes dans les maladies auto-immunes. Dans ces maladies, le système immunitaire, composé notamment de globules blancs, dirige son attaque contre l’organisme. Par exemple, les cellules immunitaires ciblent les articulations dans la polyarthrite rhumatoïde et peuvent même attaquer tous les organes à la fois dans le lupus. Nous pensons que les plaquettes, parce qu’elles sont capables d’aider le système immunitaire lors des réponses normales dans le cas des blessures, contribuent aussi aux maladies auto-immunes par des mécanismes similaires. Nous étudions par conséquent comment les plaquettes jouent un rôle protecteur dans les infections et vérifions ces activités dans les maladies auto-immunes à l’aide d’outils de pointe. Notre objectif ultime est de déterminer comment bloquer le rôle inflammatoire des plaquettes dans ces maladies sans causer de saignement. 

Éric Boilard
Professeur titulaire
Département de microbiologie-infectiologie et immunologie
Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval
Axe Maladies infectieuses et immunitaires
Centre ARThrite (Arthrite Recherche Traitement)


Soutenez la cause en contribuant à un de nos fonds facultaires :


Dernière parution...

Ce dossier met fin à la série Les mots qui courent. Merci à tous les collaborateurs et collaboratrices qui ont partagé leurs connaissances avec tant de générosité. Nous vous invitons à relire ou lire pour une première fois les 12 dossiers qui émanent de cette série.