Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

La Journée annuelle de l’enseignement 2022

  • Faculté, Congrès, colloques, conférence
Journée annuelle de l’enseignement 2022

Partage et réflexion sur l’enseignement de demain

Tradition à la Faculté de médecine, s’il en est une, la Journée annuelle de l’enseignement 2022 s’est tenue le vendredi 6 mai en rassemblant plus d’une centaine de personnes. Réflexions et échanges sur le thème Retour vers le futur — L’enseignement 2.0, deux ans de bouleversements pédagogiques ont laissé des traces, mais surtout des orientations qui ont fait leurs preuves et sur lesquelles il faut miser dans le futur.

C’est sous la gouverne du Vice-décanat à la pédagogie et au développement professionnel continu (VDPDC) que s’est organisé l’événement. En souhaitant la bienvenue à tous les participants et participantes, la vice-doyenne Nathalie Gingras a aussi remercié tous les intervenants et intervenantes de cette activité qui vise notamment l’échange de pratiques gagnantes en enseignement.

Des propos de reconnaissance

D’entrée de jeu, la présentation du vox pop des étudiants et étudiantes a révélé leur grande reconnaissance à l’endroit des enseignants et enseignantes. Les témoignages ont été unanimes à reconnaître leur contribution remarquable, leur rapidité dans les suivis et l’innovation dont ils ont fait preuve soutenant que cela a eu comme effet de conserver l’attention et la motivation des étudiants et des étudiantes. Les étudiants et les étudiantes ont beaucoup apprécié la variété des types d’enseignement. Pour écouter le vox pop

Les retombées des relations humaines

Lors de son allocution, le doyen Julien Poitras a reconnu que les dernières années ont mis en place diverses technologies et qu’elles sont maintenant une clé de réussite aux activités d’enseignement ou de recherche. Il a aussi insisté sur l’humain, sur ses rapports avec les autres où certains comportements peuvent avoir un impact qui peut faire diminuer la performance, la sécurité et la mémoire. Il ajoute qu’un comportement inadéquat peut avoir une incidence sur une période de plusieurs heures.

« En revanche, souligne le doyen Julien Poitras, l’empathie, la compassion et l’aide augmentent l’impression d’efficacité. C’est important de le faire en tant qu’enseignant et de le faire aussi envers soi-même […] la bienveillance est une attitude qui soigne les interactions avec autrui. »

Le passé et l’avenir en pédagogie

Le conférencier Denis Bédard a ensuite enchaîné sur l’innovation pédagogique. Agrémenté de diverses citations de philosophes et d’auteurs, il a notamment soutenu que la conscience est un pont jeté entre le passé et l’avenir et que c’est la conscience qui permet de mettre à jour ces représentations qui permettent de réfléchir sur ce qu’on a été et ce qu’on a vécu comme enseignant et enseignante.

« Dans la pratique, on cherche du sens afin de contribuer à une réflexion qui permet de cheminer sur le partage et d’aller vers l’autre […] L’enseignement est en quelque sorte un théâtre invisible où les étudiants deviennent des acteurs de la situation pédagogique et de l’apprentissage, ils en sortent grandis et gagnants. » conclut Denis Bédard, professeur associé au Département de pédagogie de la Faculté de l’éducation de l’Université de Sherbrooke.

Une précieuse source d’information

Les ateliers ont suscité une grande participation et la demi-journée a pris fin avec les présentateurs Éric Chamberland, conseiller en formation au Service de soutien à l’enseignement de l’Université Laval et Éric Martel, directeur adjoint de la formation à distance de l’Université Laval. Les présentations sont le fruit de l’analyse des résultats du sondage qui a été transmis à l’ensemble des enseignants et enseignantes de l’Université Laval en décembre 2021 de même que le sondage transmis aux étudiants et étudiantes. Selon les enseignants et les enseignantes, la grande diversité d’outils technologiques et les méthodes alternatives d’évaluation des apprentissages en ligne devraient perdurer. Une meilleure connaissance des possibilités et des limites de chaque formule d’enseignement de même qu’une meilleure capacité d’innovation et d’adaptation pédagogiques ont aussi été signalées. Selon les résultats du sondage, la multiplicité des canaux de communication, les outils et les plateformes de cours devraient diminuer de même que la captation et l’accès à l’enregistrement des cours. Les enseignants et enseignantes ont souligné le niveau élevé de flexibilité et d’adaptation nécessaire dans les modalités d’enseignement.

Plus de 20 000 étudiants et étudiantes de l’Université Laval ont répondu au sondage. Les réponses et les commentaires ont été une mine d’information fort précieuse. Au cours des deux dernières années les étudiants et les étudiantes ont pu apprécier différents modes d’enseignement et d’écoute. De façon générale, les cohortes étudiantes souhaitent de la flexibilité dans les cours.

Les perspectives

Le conseiller Éric Chamberland a convenu que chaque enseignant et enseignante a maintenant un coffre à outils bien garni qui permet l’appropriation de l’enseignement à distance.

« Cela donne des libertés que vous pouvez mettre à profit pour trouver ce point d’équilibre entre les deux perspectives, celle des cohortes étudiantes et celle des enseignants et enseignantes. Il y a des compromis, mais il n’y a pas de formule parfaite. Le défi est de concilier le tout en tenant compte de certains éléments de contexte. » résume le conseiller.

Tous conviennent que la préparation est un gage de succès et que l’aide d’un co-animateur ou d’une co-animatrice peut faire gagner en efficacité. Monsieur Chamberland a terminé sa présentation en rappelant que l’étudiant et l’étudiante doit avoir tous les renseignements sur le mode d’enseignement dès la mise à l’horaire du cours : si c’est en présentiel, c’est où et quand; si le cours est transmis asynchrone, c’est comment et quand; il doit aussi savoir s’il peut avoir accès à un enregistrement des séances en direct.

En attendant le 20e anniversaire de la Journée annuelle de l’enseignement l’an prochain, le contenu de cette journée peut alimenter bien des réflexions.

Consulter les Prix en enseignement ou en pédagogie 2021-2022