Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

La Cérémonie des sarraus 2015

  • Source : Faculté de médecine
  • Faculté, Programmes d'étude
Faire preuve de professionnalisme, c’est avoir le sens du devoir et des responsabilités, c’est respecter l’autre, c’est être altruiste et avoir le souci de justice.

Une cérémonie riche de sens et d’engagement

C’est dans une salle comble que la Faculté de médecine a tenu la Cérémonie de remise des sarraus le 19 novembre 2015. Sourire et fierté se lisaient sur le visage des nombreux accompagnateurs des 230 nouveaux admis au doctorat en médecine. Rite de passage, étape de vie professionnelle, cette cérémonie revêt un caractère solennel riche de sens par l’adhésion de cette nouvelle cohorte du programme de médecine au code de professionnalisme édicté par la Faculté.

Le vice-doyen aux études de premier cycle, Jean-François Montreuil, a rappelé que la Cérémonie des sarraus fait partie du protocole de notre faculté : « l’adhésion au code de professionnalisme exige de tous une adhésion consciente, voulue et reconnue, essentielle pour la sécurité des patients, des apprenants et des enseignants agissant dans notre système de santé », a-t-il soutenu.

En plus de rappeler les nombreux défis auxquels les étudiants devront faire face pendant leurs études et lors de la pratique de leur profession, le doyen, Rénald Bergeron, a pris soin de souligner l’importance de la riche tradition de plus de 160 ans qui se poursuit à travers eux :

« vous faites maintenant partie de cette histoire et aurez à porter les valeurs qui l’anime. Plus encore, à en être les ambassadeurs. Faire preuve de professionnalisme, c’est avoir le sens du devoir et des responsabilités, c’est respecter l’autre, c’est être altruiste et avoir le souci de justice. C’est aussi placer au cœur de ses actions, la santé durable, soit s’engager à la recherche du bien-être physique, mental et social des personnes et de la population. »

Présent pour l’occasion, le secrétaire adjoint du Collège des médecins du Québec, Jean-Bernard Trudeau, a de son côté rappelé l’importance du professionnalisme des médecins. Il a notamment insisté sur l’éthique et la déontologie qui doivent être suivies à la lettre et sous-jacentes à toutes leurs actions. Il s’est dit sûr de pouvoir compter sur leur discernement et leur intégrité.

Première lauréate de la bourse Vaillancourt-Turmel

La première bourse Vaillancourt-Turmel a été remise lors de cette cérémonie à la lauréate Camille Rodrigue, étudiante de deuxième année en médecine. Pour l’occasion, elle a lu une partie de l’essai qui lui a permis de convaincre les membres du jury. Cette bourse de 1 000 $ vise à mieux comprendre, adopter et promouvoir la valeur du professionnalisme et elle s’inscrit bien dans la démarche facultaire de promotion du professionnalisme. La promotion du professionnalisme fait partie intégrante de la formation au doctorat en médecine, notamment dans le cadre du cours sur l’histoire de la médecine accessible aux étudiants de 1er cycle. Ce cours aide les étudiants à développer des réflexions sur le professionnalisme de la médecine, de l’origine de l’éthique médicale, des codes de déontologie et aide également les étudiants à se forger une idée de leur identité professionnelle, non seulement à titre d’étudiant en médecine, mais aussi en tant que futur médecin.

L’instigateur de la bourse Vaillancourt-Turmel sur le professionnalisme, le professeur de clinique et neurochirurgien André Turmel provient d’une famille de professionnels de la santé humainement et professionnellement engagés pour la santé de la population, et ce, à travers différentes périodes de l’histoire. La Faculté a d’ailleurs salué le professeur Turmel pour son engagement indéfectible pour la réussite de notre relève en santé.

Consulter l’essai sur le professionnalisme