Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Journée découverte en sciences de la santé

  • Faculté, Activités grand public
Mathilde Kelly et Émilie Perreault
Atelier en médecine familiale
Une table ronde d'experts
Atelier en sexologie

Un succès renouvelé

Plus de 240 élèves de 42 écoles secondaires participent à la Journée découverte en sciences de la santé de l’Université Laval

« Il y a quatre ans de cela déjà, j’ai eu la chance de participer à la Journée découverte en sciences de la santé en tant qu’élève du secondaire. À cette époque, une carrière en santé m’intéressait un peu, mais mon choix de programme universitaire demeurait très incertain. Grâce à cette journée, cet intérêt a grandi et c’est en partie pour cette raison que je suis ici aujourd’hui. Ce fut un plaisir pour moi de participer à cette journée à nouveau, en tant que bénévole, et de rencontrer des jeunes qui sont à un point décisif dans leur vie; j’espère sincèrement que cette activité leur aura été aussi profitable qu’elle l’a été pour moi il y a quelques années. » Émilie Harnois, étudiante de deuxième année au doctorat en médecine.

La Faculté de médecine de l’Université Laval a accueilli près de 240 élèves des secondaires IV et V en provenance de 42 écoles secondaires de plusieurs régions, notamment de Québec, Portneuf, Lévis, Bellechasse et de la Côte-Nord ce vendredi 6 décembre 2019. Cette journée vise à faire découvrir diverses professions en sciences de la santé et de présenter les perspectives de carrière à ces jeunes dans le cadre de la Journée découverte en sciences de la santé. Organisée en collaboration avec le Temple de la renommée médicale canadienne qui coordonne 14 événements de ce genre dans les universités canadiennes, celle de l’Université Laval est la seule francophone où quatre facultés collaborent à la présentation d’ateliers : médecine, sciences infirmières, pharmacie et sciences de l’agriculture et de l’alimentation et où s’associe également le Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval.

« La Journée découverte en sciences de la santé du TRMC est une occasion unique pour les jeunes d’explorer le monde fascinant des sciences de la santé, et cela nous permet de contribuer directement à notre mission en responsabilité sociale de préparer les médecins et les scientifiques de demain, souligne le doyen Julien Poitras. Nous espérons inspirer des élèves à entreprendre des études collégiales et à poursuivre leur formation à l’Université afin de joindre la prochaine génération de chefs de file en soins de la santé. »

Pour la première année, la conférence d’ouverture a été assurée par un lauréat étudiant du Temple de la renommée médicale canadienne, Mathieu Allard, bachelier en kinésiologie et étudiant externe au doctorat en médecine. Intitulée S’engager avec passion, sa conférence n’a laissé personne indifférent puisque son parcours atypique lui a permis de valoriser la santé durable et de s’engager auprès de populations plus vulnérables, ce qui lui a valu plusieurs honneurs, dont le prestigieux AVENIR personnalité premier cycle au Gala Forces AVENIR 2018. Ce prix lui a été décerné entre autres pour reconnaître son engagement en tant que Président-fondateur de Partenariat Santé, organisme à but non lucratif de prévention des maladies cardiovasculaires.

Par la suite, les élèves ont participé à deux ateliers pratiques de leur choix parmi les 14 offerts cette journée-là. L’animation de ces ateliers a été assurée par des étudiants dans des classes, des enseignants dans leur Centre Apprentiss ou par des chercheurs dans leur laboratoire. Parmi les 14 ateliers, en voici quelques-uns :

  • La physiothérapie pour retrouver la forme après une blessure, découvrir quels moyens peuvent être mis en œuvre pour aider à retrouver la santé et la forme physique après une blessure.
  • La recherche en sciences de la santé : un monde de découvertes ! Cet atelier présente les méthodes de bioimagerie sophistiquées utilisées en recherche de même que deux inventions développées au Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval. Un mini-atelier porte sur l’infiniment petit en recherche médicale en infectiologie ; un autre de microscopie à fluorescence pour observer des spécimens ; un troisième sur le condom invisible développé pour prévenir les ITS et les grossesses non désirées et un mini-atelier sur le diagnostic rapide des infections bactériennes rendu possible par le revogene.
  • La diversité de la profession infirmière. Cet atelier permet de côtoyer l’environnement des soins intensifs et de s’occuper de patients qui exigent des soins de santé complexes, aigus et chroniques. Tout le matériel nécessaire est également sur place pour procéder à cette évaluation.

Deux élèves de la Polyvalente de Charlesbourg ont grandement apprécié leur journée.

« J’ai beaucoup aimé la conférence ce matin de Mathieu Allard, de voir tout ce qu’il a fait pour aider la population, son parcours est impressionnant. En ce qui concerne l’atelier en ergothérapie, j’ai découvert cette profession, elle englobe un vaste domaine, je ne savais pas trop ce que c’était avant d’y participer » a résumé Mathilde Kelly.

Quant à Émilie Perrault, le domaine de la santé l’intéresse, mais son choix n’est pas encore fixé. Tout comme Mathilde, elle a aimé son atelier et la conférence.

« Avec tout ce que le conférencier nous a raconté, ses réussites et ses échecs, il aurait pu abandonner. Mais non, il ne s’est pas découragé, il est un bel exemple de persévérance et de réussite. J’ai aussi aimé ses conseils à la fin » a conclu Émilie.

La journée s’est terminée par une discussion avec deux tables rondes de cinq experts et expertes pendant lesquelles les élèves ont pu questionner des professionnels en santé sur leur travail, sur leur parcours pour arriver là où ils sont rendus aujourd’hui et sur ce qui les incite à continuer.