Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Faire de la place dans le placard, c’est payant!

  • Source : Faculté de médecine, 21 mai 2020
  • Orthophonie, Activités étudiantes, Responsabilité sociale, COVID-19

Ménage et partage en période de confinement, la Friperie3soeurs d'une étudiante en orthophonie connaît du succès

La pandémie de la COVID-19 et son confinement ont différents effets sur chacun de nous, mais force est de constater que les idées ne manquent pas dans la tête des membres de la communauté étudiante de la Faculté de médecine pour s’engager dans différentes activités qui visent l’entraide.

C’est notamment le cas de l’étudiante en orthophonie qui termine sa première année, Daphné Normandin, qui a eu récemment l’idée d’organiser une friperie en ligne avec ses deux sœurs et son copain et de verser le fruit des ventes aux plus démunis de la grande région de Montréal.

Sélectionnés dans leur placard pendant les semaines de confinement, leurs vêtements ont été mis en ligne sur Instagram au coût de base de 3 $ chacun. À ces vêtements, ceux de leurs amies et amis se sont ajoutés au fil des semaines, rendant ainsi la vente de vêtements plus variée. De plus, au-delà du prix de base, l’enchère et la surenchère sont possibles. Certains vêtements se sont ainsi vendus plus de 20 $. Il n’y a bien sûr aucun contact avec l’argent comptant puisque les achats se font par virement.

Le service de la Friperie3soeurs ne se limite pas à la vente, car l’équipe s’engage à laver les vêtements vendus et à les livrer chez l’acheteur en respectant la distanciation physique. Une confirmation lui est aussi acheminée pour confirmer le montant du don qui est fait grâce à son achat.

« Tous les profits vont à Centraide Montréal, nous ne gardons rien pour nous. Pour le moment, nous avons amassé environ 600 $, mais nous voulons continuer ce projet pour pouvoir faire un plus gros don. » Daphné Normandin

Suivez la Friperie3soeurs sur Instagram.