Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Elle et Elles: récit empreint d’espoir

De la Syrie au Québec, la médecin-chercheuse Aida Bairam raconte son histoire fascinante dans une autobiographie

La réalité de la guerre, Aida Bairam connaît. Devoir couvrir les fenêtres de son appartement avec du papier pour bloquer la lumière. Les sirènes qui envoient un cri strident pour avertir la population d’un raid aérien. Écouter la radio avec le son au minimum pour suivre l’évolution du conflit.

Née en Syrie, Aida Bairam a vécu quatre guerres depuis qu’elle est enfant. Il y a eu la guerre des Six Jours, qui a opposé l’État d’Israël à ses pays arabes voisins. À cela s’ajoutent la guerre du Kippour et une autre au Liban. La quatrième, celle qui se déroule actuellement en Syrie, elle la vit de loin, au Québec, où elle a immigré.

Professeure au Département de pédiatrie et chercheuse au Centre de recherche de l’Hôpital St-François d’Assise, Aida Bairam relate son parcours dans un livre, Elle et Elles, qui vient de paraître aux Éditions Amalthée.

« La guerre en Syrie m’a énormément touchée. J’ai eu envie d’aider mon pays. Je crois que c’est avec l’éducation que l’on pourra faire un monde meilleur. Je me suis dit qu’écrire mon cheminement, qui n’est pas simple, pourrait aider des gens et leur donner de la motivation à poursuivre leur vie et leurs études », dit-elle.

Lire la nouvelle complète sur ULaval nouvelles