Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Drones secours

Crédit : Deborah Carson/US Navy

Les drones pourraient faciliter le repérage de personnes en détresse pendant une épreuve sportive

Le départ d’un triathlon donne souvent lieu à une furieuse cavalcade. Des centaines de compétiteurs se lancent frénétiquement à l’eau et tentent tant bien que mal de trouver un corridor de nage dans le chaos créé par une multitude de bras qui moulinent et de jambes qui battent. Pas facile pour les personnes chargées de la sécurité des participants de repérer une personne victime de malaise dans cette marée humaine. Heureusement, cette délicate tâche pourrait être facilitée par les drones, suggère un article scientifique qui vient de paraître dans la revue Prehospital Emergency Care.

Les auteurs de cette étude exploratoire ont testé la fiabilité et la faisabilité de la surveillance par drones lors de l’Ironman Mont-Tremblant en 2018.

« Nous voulions savoir s’il était possible de repérer les personnes qui montraient des signes de détresse, explique l’un des auteurs de l’étude, le professeur Richard Fleet, du Département de médecine familiale et de médecine d’urgence. Nous voulions aussi déterminer si les drones permettaient de repérer les nageurs en détresse plus rapidement que des sauveteurs à bord d’embarcations. »

Le triathlon est une épreuve exigeante. Le taux de mortalité est de 1,7 par 100 000 participants et la plupart des décès surviennent pendant la partie natation de la compétition. Les causes de mortalité sont variées, mais l’arythmie cardiaque et l’œdème pulmonaire induit par la natation sont souvent en cause.

« Les participants qui subissent un malaise risquent de perdre conscience sans être vus, surtout en début de course lorsque tous les nageurs sont dans une masse compacte. Le défi est de pouvoir les repérer le plus tôt possible afin de leur porter secours rapidement », souligne le professeur Fleet.

Voyez les tests effectués et les résultats de l'étude en lisant la nouvelle complète de ULaval nouvelles.