Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Deux découvertes de l'Université Laval au palmarès de Québec Science

Le responsable de l'étude parue dans Nature Metabolism, André Marette, professeur à la Faculté de médecine et chercheur au Centre de recherche de l'IUCPQ. Crédit : Marc Robitaille     
Crédit : Natacha Vincent

Le magazine de vulgarisation scientifique a retenu des travaux réalisés à la Faculté de médecine et au Département de biologie parmi les 10 découvertes québécoises de l'année 2020

Une étude associant certaines bactéries au développement du diabète de type 2 et une étude montrant que le phytoplancton arctique croît même dans la quasi-obscurité de la nuit polaire figurent dans la liste des 10 découvertes de l’année 2020 du magazine Québec Science.

Ces deux recherches ont retenu l’attention du jury formé des membres de l’équipe de Québec Science, d’universitaires et de journalistes scientifiques. Environ une soixantaine des quelque 17 000 articles scientifiques publiés en 2020 par des équipes de recherche québécoises a été soumise au traditionnel concours de Québec Science.

Les articles qui figurent au palmarès 2020 ont fait l’objet d’une publication dans une revue savante avec comité de révision par les pairs entre le 1er octobre 2019 et le 31 octobre 2020. Les juges estiment qu’ils constituent des percées ou des avancées majeures en recherche fondamentale ou appliquée.

Diabète de type 2 : des bactéries en cause?

Le 9 mars 2020, dans un article publié par la revue Nature Metabolism, une équipe dirigée par André Marette, professeur au Département de médecine, et chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en cardiologie et de pneumologie de Québec, rapportait une association entre la présence de certaines bactéries dans le corps humain et le développement du diabète de type 2.

Lire la nouvelle complète sur ULaval nouvelles