Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Des plaquettes suspectes

  • Faculté, Recherche

Un procédé altère le matériel génétique des plaquettes

Dans un récent numéro de PLOS ONE, une équipe internationale de chercheurs rapporte qu'un traitement utilisé pour éliminer les bactéries et les virus contenus dans les concentrés de plaquettes sanguines altère le matériel génétique de ces éléments du sang. «Les plaquettes soumises à ce traitement pourraient ne pas être en mesure de remplir correctement leurs fonctions chez les gens à qui on les transfuse. On parle ici d'accidentés de la route, de personnes qui subissent une chirurgie ou de patients soumis à des traitements de chimiothérapie», explique l'un des auteurs de l'étude, le professeur Patrick Provost, de la Faculté de médecine. «C'est inquiétant parce que ce procédé vient d'être approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis et qu'il pourrait aussi recevoir le feu vert de Santé Canada sous peu.»

Lire l'article complet dans le fil