Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Des hommages bien mérités

  • Faculté, Membre à l'honneur
Le doyen Julien Poitras et le vice-recteur aux affaires externes, à l’international et à la santé Rénald Bergeron
Le doyen Julien Poitras et le vice-recteur aux affaires externes, à l’international et à la santé Rénald Bergeron
Le directeur sortant du BAPE Evens Villeneuve en compagnie de la vice-doyenne à la responsabilité sociale Emmanuelle Careau et du doyen Julien Poitras
Le directeur sortant du BAPE Evens Villeneuve en compagnie de la vice-doyenne à la responsabilité sociale Emmanuelle Careau et du doyen Julien Poitras
La directrice sortante de la DAE Andrée Vézina en compagnie de la vice-doyenne à la responsabilité sociale Emmanuelle Careau et du doyen Julien Poitras
La directrice sortante de la DAE Andrée Vézina en compagnie de la vice-doyenne à la responsabilité sociale Emmanuelle Careau et du doyen Julien Poitras

L’assemblée des professeures et professeurs souligne le départ de quatre membres

L’assemblée générale spéciale des professeures et professeurs qui a eu lieu le lundi 30 mai 2022 a rassemblé près de 120 personnes, dont une quarantaine à l’amphithéâtre 2855 du pavillon Ferdinand-Vandry.

Des hommages ont été rendus à quatre personnes, dont trois qui ont assumé la direction d’une entité facultaire pendant plusieurs années sous l’égide du Vice-décanat à la responsabilité sociale.

« À la Faculté de médecine, nous avons une orientation dans notre planification stratégique 2020-2025 qui établit que notre Faculté est bâtie par et pour une communauté unie et en santé et qu’à ce titre, il est important de favoriser les occasions de reconnaitre nos membres. L’occasion est donc bien choisie pour le faire pour quatre membres. » a expliqué le doyen Julien Poitras.

Le premier hommage a été rendu à Rénald Bergeron pour son engagement en santé tout au cours de sa carrière à la Faculté de médecine, auprès des partenaires et des organismes externes de même qu’à la direction de l’Université Laval à titre de vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé. La directrice du Département de médecine familiale et de médecine d’urgence Sonia Sylvain a résumé sa carrière tout en brossant un portrait de l’homme grâce à la complicité de quelques collaborateurs.

« Il s’est beaucoup impliqué, sa vie est une histoire de cœur, pas un roman d’amour, mais une vie de passion, de don de soi, de responsabilité envers l’humain […] Il a été éduqué dans la solidarité, encouragé à rendre service dans la communauté. » résume Sonia Sylvain.

Ses implications à ce sujet sont nombreuses et son réseau est vaste. Il est reconnu pour sa patience, sa persévérance, sa générosité et son dévouement pour ses patientes et patients. Premier médecin de famille à occuper le poste de doyen, il a aussi été un acteur de la consultation citoyenne et du développement des soins palliatifs dans la région de Québec.

En prenant la parole, le vice-recteur Bergeron a souligné son attachement à sa Faculté.

« J’ai passé 42 ans de vie professionnelle active, 22 ont été consacrées à titre de professeur et à l’administration, 17 à la Faculté de médecine dans différents postes et c’est vraiment ma Faculté pour la vie, je l’ai répété et je le répète encore […] C’est important de souligner que je n’aurais pu m’impliquer autant sans mes mentors qui ont mis l’épaule à la roue contre vents et marées, car on n’a pas juste le vent dans le dos dans une vie professionnelle, mais cela a été une expérience extrêmement riche où se sont succédé des événements heureux et malheureux. » a résumé le vice-recteur Rénald Bergeron.

Le doyen lui a remis la série de trois nouveaux cadres réalisés sous l’inspiration de l’œuvre d’art de Pierre Leblanc dont les différentes pièces ont été installées près de l’escalier central et dans la cour intérieure lors de l’agrandissement du pavillon Ferdinand-Vandry. 

                                        

Avec l’appui d’illustration, la vice-doyenne à la responsabilité sociale Emmanuelle Careau a poursuivi les hommages aux directeurs et à la directrice qui ont terminé leur mandat : Jacques Girard, Evens Villeneuve et Andrée Vézina.

Le visuel du compas s’est avéré un excellent point d’appui pour rendre hommage à Jacques Girard qui a été le directeur en santé mondiale de 2015 à 2022.

« Le compas ne donne pas de réponse sur l’itinéraire, ni une cartographie du chemin à prendre, mais ça donne un sens, une direction qui est très constante. C’est ce que Jacques a fait, il a donné une orientation forte à la santé mondiale […] Il a toujours été disponible pour soutenir le doyen et il a fait preuve d’une loyauté exemplaire. » a résumé Emmanuelle Careau.

Elle a ajouté qu’il a été un pilier indéfectible pour ses collègues impliqués en santé mondiale et qu’il avait à cœur de créer un sentiment de communauté autour de la responsabilité sociale et cela a porté des fruits.

Étant à distance, c’est à l’écran que Jacques Girard s’est exprimé.

« Quand on prend un mandat, on ne part jamais de zéro. Je transmets une reconnaissance particulière envers ces personnes qui nous ont précédés, qui nous ont fait découvrir la voie sûre. Avant 2000, la Faculté était enchâssée dans la santé mondiale […], on avait de beaux projets et des professeures et professeurs et des étudiantes et étudiants se sont greffés. […] Quand on est axé sur l’autre, ça nous rend meilleur. C’est un peu ce que la santé mondiale nous apporte à tous. […] Cela a été un travail d’équipe important. Depuis la pandémie, on a une meilleure façon d’interagir avec nos partenaires, peu importe où ils sont, on peut réduire les inégalités de santé. » a rappelé Jacques Girard en conclusion. 

Un visuel sur la neutralité s’est imposé pour Evens Villeneuve, directeur sortant du Bureau d’assistance au personnel enseignant de 2017 à 2022.

« La neutralité révèle que tout est subjectif et que rien n’est immuable dans la vie. La position de neutralité permet de se positionner en observateur et cela a été le cœur de l’approche d’Evens Villeneuve au BAPE en soutenant ses collègues dans différentes avenues. » a souligné la vice-doyenne Emmanuelle Careau.

Le BAPE a pris du galon sous sa direction, l’offre de services est plus complète et variée et un éventail d’activités, comme des conférences et des épisodes en balado, sont maintenant disponibles pour lutter contre l’intimidation et le harcèlement.

« Globalement, j’ai adoré mes années à la Faculté de médecine, j’ai aimé la créativité, l’empathie et la considération envers les étudiants. » résume Evens Villeneuve.

Le visuel de la clairvoyance a servi de base à l’hommage d’Andrée Vézina, directrice de la Direction des affaires étudiantes de 2015 à 2020.

« Quand on ressent que quelque chose est juste, cela se transmet en une confiance sans limites, Andrée a dû développer le secteur sans jamais perdre son essence qui est son humanisme. Elle a assumé toutes les fonctions à la DAE […] Même son mandat terminé, elle a continué à travailler avec les équipes d’Aventure médecine. Elle a su surmonter tous les défis sans jamais oublier la communauté étudiante dans les projets. » a évoqué la vice-doyenne Emmanuelle Careau.

« Je remercie pour la confiance qui m’a été témoignée avec ce poste qui m’a passionnée, un job que j’ai adoré parce que j’ai eu la chance de travailler avec plusieurs collègues, j’ai beaucoup appris. » soutient Andrée Vézina.

Tout en les remerciant de leur appui dans son rôle de vice-doyenne à la responsabilité sociale, la vice-doyenne a terminé en rappelant qu’ils ont été tous les trois de grands ambassadeurs de la responsabilité sociale.

Le doyen Julien Poitras leur a remis le cadre de l’érable en guise de remerciement pour leur dévouement.