Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Chandler accueille son premier étudiant en médecine pour le nouvel externat longitudinal intégré

  • Faculté, Réseau, Doctorat en médecine, En phase avec la réalité
Maxime Audet, étudiant à l’externat longitudinal intégré de Chandler. Crédit photo : Maxime Audet

Un premier étudiant en médecine de l’Université Laval a commencé, cet automne, un externat qui se déroule à l’Hôpital de Chandler, une des installations du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, ainsi que dans le Groupe de médecine de famille (GMF) Rocher-Percé. Cette formation s’effectue selon une approche axée sur la pratique en région et adaptée aux besoins des communautés, soit un externat longitudinal intégré (ELI) de type communautaire. Chandler est le 5e site d’ELI à être créé dans le réseau de la Faculté de médecine de l’Université Laval, après Joliette, Rimouski, Lévis et Baie-Comeau. La Gaspésie voit ainsi naître le deuxième ELI de type communautaire de ce même réseau. L’équipe de Chandler accueille régulièrement des étudiantes et des étudiants pour des séjours de 6 à 8 semaines. Le projet d’ELI diffère en ce qu’il offre à l’externe une période d’apprentissage d’un an. Les partenaires comptent proposer deux places dès l’automne 2021, et ce nombre pourrait augmenter.

Déjà, ce nouvel ELI fait des heureux, à commencer par le premier candidat.

« La Gaspésie est facilement mon endroit préféré au Québec. Quand j’ai su qu’il y avait possibilité de faire l’ELI à Chandler, j’ai sauté sur l’occasion. Depuis mon arrivée, j’apprécie le paysage, les oiseaux, la tranquillité et surtout l’accueil chaleureux de tout le monde. En ayant une équipe médicale facile d’approche, j’ai des contacts formidablement accessibles pour toutes mes questions. C’est vraiment un enseignement sur mesure! », témoigne l’étudiant à l’externat longitudinal intégré de Chandler, Maxime Audet.

Les étudiantes et les étudiants qui participeront à cet externat pourront notamment évoluer dans un environnement mobilisé.

« En effet, la communauté médicale du Groupe de médecine de famille Rocher-Percé s’est rassemblée pour accueillir, au sein de la famille, ce nouvel externe qui, souhaitons-le, deviendra un futur collègue », souligne le directeur du GMF Rocher-Percé, Sylvain Drapeau.

Ce sentiment de fierté est partagé par les actrices et les acteurs du milieu local, notamment par le responsable de l’ELI, M. Mike Langlois.

« Je suis fier d’établir un externat longitudinal dans mon milieu afin de permettre aux étudiantes et aux étudiants universitaires de découvrir une médecine de région où la débrouillardise, la proactivité et la collégialité sont mises à l’avant-plan. »

Contrairement à l’externat traditionnel — composé de différents stages — qui se déroule principalement dans les hôpitaux de Québec avec un séjour de six semaines en région, l’externat sous forme d’ELI offre certains stages en continu.

« L’externat longitudinal intégré apporte une richesse supplémentaire à l’expérience étudiante par une exposition à une pratique médicale hors des grands centres. En effet, cette formation permet une expérience clinique précoce et continue en médecine familiale tout en donnant accès à d’autres spécialités médicales. De plus, l’étudiante ou l’étudiant est d’entrée de jeu placé dans un contexte de traitement et de suivi de patientes et de patients pour une période de plusieurs mois, ce qui lui permet d’élargir son champ d’expertise. À titre d’exemple, l’externe recevra des patientes et des patients dans son bureau en médecine familiale tout au long de l’année à la fréquence d’une demi-journée aux deux semaines, en plus d’avoir des semaines de soins hospitaliers en médecine familiale à plusieurs reprises dans l’année », explique le doyen de la Faculté de médecine de l’Université Laval, Julien Poitras.

Pour la Gaspésie, le développement d’un réseau de formation en région représente une solution concrète afin de donner le goût de la pratique en région et de répondre à un besoin grandissant en professionnelles et en professionnels de la santé.

« La Faculté de médecine de l’Université Laval, l’Université du Québec à Rimouski, le CISSS de la Gaspésie ainsi que des partenaires communautaires se sont mobilisés afin d’élaborer un programme d’accueil et d’intégration dans les milieux d’ELI. L’objectif de ce programme est d’assurer le bien-être des externes tout au long de leur année de stage en facilitant leur intégration et le développement de liens dans leur nouvelle communauté », mentionne la présidente-directrice générale du CISSS de la Gaspésie, Mme Chantal Duguay.

Écoutez l’entrevue de Radio-Canada Gaspésie avec Maxime Audet et Mike Langlois, responsable de l’ELI à Chandler : Un externat à Chandler pour un étudiant en médecine.

Sur l’Aventure médecine

La Faculté de médecine de l’Université Laval entend déployer la formule d’ELI de type communautaire partout dans l’Est-du-Québec afin de valoriser et de promouvoir la pratique médicale hors des grands centres. Cette entente de collaboration dans la formation de médecins à Chandler est une démarche qui s’inscrit dans le cadre du projet Aventure médecine, qui vise à offrir le doctorat en médecine à Lévis et à Rimouski. Le projet est réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’Université Laval, le CISSS de Chaudière-Appalaches, le CISSS du Bas-Saint-Laurent, l’Université du Québec à Rimouski, de même qu’avec les CIUSSS et les CISSS du Réseau universitaire intégré de santé et de services sociaux de l’Université Laval. En 2022, les nouveaux pavillons d’enseignement accueilleront la première cohorte du programme, qui sera composée de 18 personnes à Lévis et de 18 personnes à Rimouski. Le cheminement du préexternat sur 3 ans sera aussi offert dans ces milieux. Pour obtenir plus d’information au sujet de ce projet, visitez le www.aventuremedecine.ulaval.ca.