Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Raison, passion et neuromodulation : les influences bidirectionnelles entre cognition et émotion

Congrès, colloques, conférence

Conférence scientifique du CINQ (Consortium d'imagerie en neurosciences et santé mentale de Québec)

jeudi 30 janvier 2020

Centre de recherche CERVO, salle F-1455, IUSMQ, 2601, chemin de la Canardière, Québec
13 h 30 - 14 h 30

Pour cette conférence, le CINQ a le plaisir d'accueillir Mme Isabelle Blanchette. Mme Blanchette est nouvellement membre du Centre de recherche CERVO, et est professeure titulaire à l'École de psychologie de l'Université Laval.

Quel est le lien entre les émotions et les processus cognitifs de haut niveau?

Je présenterai deux axes de recherche examinant cette question. Dans une série d’étude, nous avons exploré l’impact délétère des émotions sur le raisonnement logique. Plusieurs études comportementales démontrent que cet effet s’opère par une diminution de la disponibilité des ressources en mémoire de travail, accaparées par le traitement des émotions. Ceci est confirmé par des études électrophysiologiques qui montrent une diminution de l’ampleur de la CDA, un potentiel évoqué qui indexe la disponibilité des ressources en mémoire de travail. Dans des études utilisant la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS), nous avons observé qu’une stimulation du cortex dorsolatéral préfrontal (CDLPF) diminue l’impact des émotions et du stress sur le raisonnement logique et la mémoire de travail.

Dans une deuxième série d’études, nous avons exploré la relation inverse : comment les ressources cognitives affectent-elles le traitement des émotions. Nous avons constaté que des facteurs liés aux processus cognitifs de haut niveau telles les stratégies cognitives, la mémoire de travail et la scolarité affectent le traitement des émotions, notamment la priorisation attentionnelle des stimuli émotifs. Ceci a été observé de façon comportementale et à l’aide de potentiels évoqués.

Dans deux études utilisant la stimulation magnétique transcrânienne répétée, nous avons observé que la stimulation du CDLPF gauche peut moduler l’attention accordée aux stimuli émotifs. Globalement, ces études confirment que les processus cognitifs de haut niveau sont affectés par les émotions, et suggèrent que le traitement des émotions est aussi (au moins en partie) tributaire de la disponibilité des processus cognitifs de haut niveau. Elles contribuent à notre compréhension de l’influence bidirectionnelle entre raison et passion.

Un café discussion suivra avec les étudiants et stagiaires postdoctoraux. Celui-ci est gratuit, mais l'inscription obligatoire.