Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Conférence du Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval

Recherche, Congrès, colloques, conférence

L’heureuse réussite d’une innovation en santé maternelle et infantile : implantation et impacts de la chimio-prévention du paludisme saisonnier pour les enfants de moins de 5 ans au Burkina Faso

lundi 09 décembre 2019

Hôpital du Saint-Sacrement, salle 3 de l’audiovisuel ET en VISIOCONFÉRENCE au CHUL, salle Salle A0-330 / Santé publique de la Capitale-Nationale, salle U-1315
11 h 30

Conférence présentée par M. Slim Haddad, M.D., Ph. D., professeur titulaire du Département de médecine familiale et de médecine d’urgence, Université Laval, et chercheur régulier, Axe Santé des populations et pratiques optimales en santé, Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval

Invité par le M. Michel Alary

Objectifs d’apprentissage :

  1. Rôle et impact de la chimio-prévention du paludisme saisonnier en contexte non expérimental
  2. Place des relais communautaires et des familles dans la lutte contre le paludisme
  3. Méthodes d’évaluation d’innovations en santé maternelle et infantile.

Résumé de la conférence :

La chimio-prophylaxie saisonnière (CPS) du paludisme est recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé dans les pays du Sahel depuis 2012. Elle implique l’administration d’une combinaison d’antipaludéens en période de haute transmission du paludisme.

Le traitement cible tous les enfants de 3 à 59 mois. Il dure trois jours, est répété pendant 4 mois successifs et son administration repose sur deux populations relais; des distributeurs communautaires et les parents. L’intervention exige un haut niveau de planification et de coordination aux échelons central et périphérique. Le Burkina Faso a introduit la CPS en 2014 et l’a progressivement étendue à tout le territoire. La campagne de 2019 a mobilisé toutes les équipes de district et plus de 40 000 distributeurs communautaires. La présentation portera sur les résultats d’un programme de recherche longitudinal initié avec l’introduction de l’initiative couvrant :

  1. l’analyse de la fidélité d’implantation du programme et les raisons permettant d’expliquer sa mise en œuvre et son expansion réussies
  2. l’évaluation de la capacité effective des relais communautaires et des familles à accomplir les tâches qui leur sont déléguées
  3. l’évaluation de l’impact de la CPS sur la transmission du paludisme et l’anémie de l’enfant de moins de 5 ans.

La discussion portera sur les leçons de cette expérience menée dans un contexte institutionnel et systémique a priori peu favorable à l’intégration réussie d’un dispositif de telle ampleur.

Plus d’informations