Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

20 ans de rayonnement en orthophonie – Colloque On se passe le mot

Orthophonie, Congrès, colloques, conférence

jeudi 05 mai 2022

Plateforme Zoom
13 h 30 - 16 h 15

Le 5 septembre 2001, le programme de maîtrise en orthophonie de l’Université Laval accueillait sa première cohorte étudiante. Depuis, plus de 700 orthophonistes encadrés par des centaines de superviseurs et de superviseures ont complété leur formation à l’Université Laval. Que dire de ces 700 histoires, 700 parcours uniques!

Pour souligner ses 20 ans d’histoire, c’est avec fierté et enthousiasme que toute l’équipe du programme d’orthophonie invite ses étudiantes et étudiants, diplômées et diplômés ainsi que les orthophonistes de son réseau de formation clinique à son colloque On se passe le mot. La programmation du colloque comprend quatre conférences offertes par des membres de la Faculté impliqués en enseignement et en recherche. Assistez aux conférences en direct sur Zoom ou visionnez les enregistrements au moment de votre choix! Aucune inscription requise.

Enregistrements des conférences :

Conférences — Clientèle pédiatrique

Conférences — Clientèle adulte

Programmation

Conférences — clientèle pédiatrique

13 h 30 - 14 h 45
Facteurs de vulnérabilité reliés aux trajectoires du développement langagier empruntées par de jeunes enfants qui grandissent en contexte de négligence

Conférencières : Mélissa Di Sante et Audette Sylvestre

Mélissa Di Sante Audette Sylvestre

Résumé : La négligence est la forme de maltraitance la plus fréquente chez les enfants âgés de moins de 6 ans. Ceux-ci sont non seulement très nombreux, mais ils sont aussi ceux qui présentent le plus de difficultés dans le domaine du développement du langage. Ceci peut notamment s’expliquer par le fait qu’ils sont exposés à de nombreux facteurs de vulnérabilité personnels et environnementaux qui sont associés au développement langagier. Un des objectifs de l’Étude longitudinale sur le langage et la négligence menée au Québec (CRSH : 2014-2019) était de mesurer l’influence de certains de ces facteurs sur le développement du langage d’enfants négligés (n = 69), et de le comparer à celui de 99 enfants de la population générale, entre l’âge de 3 et 5,5 ans. Six visites à domicile effectuées à des intervalles de six mois ont permis des mesures du vocabulaire réceptif et expressif, de la morphosyntaxe et du développement des sons de la parole. Des variables personnelles (p. ex., comportement de l’enfant), relationnelles (interactions parent-enfant), familiales (p. ex., fonctionnement de la famille) et sociales (p. ex., ressources financières) ont été mesurées une fois par an. Les analyses de trajectoire menées pour chaque variable langagière ont révélé une classe latente d’enfants aux prises avec des difficultés de langage significatives. La relation entre cette classe latente et les facteurs de risque a été étudiée à l’aide du calcul des risques relatifs.

À titre d’exemple, les résultats révèlent que les enfants exposés à une interaction parent-enfant de moindre qualité sont jusqu’à 8,5 fois plus susceptibles d’emprunter la trajectoire comportant d’importantes difficultés langagières (p < 0,05). Ces résultats pointent vers des facteurs de vulnérabilité sur lesquels il est possible d’agir pour prévenir ou contrer les difficultés de langage auxquelles sont souvent confrontés les enfants négligés. Ces connaissances sont essentielles pour développer des interventions spécifiquement adaptées pour soutenir le développement de ces enfants.


15 h - 16 h 15
Escalade : un programme implanté à l’école secondaire pour soutenir le développement de la communication d’adolescents ayant un trouble développemental du langage

Conférencières : Véronique Caron et Chantal Desmarais

Véronique Caron Chantal Desmarais
 
Résumé : Les adolescentes et adolescents ayant un trouble développemental du langage (AdosTDL) font face à des défis sur les plans de l’apprentissage et de l’intégration sociale dans divers contextes, incluant l’école, milieu de vie où ces jeunes passent environ 7 heures par jour. De plus, les enseignantes et enseignants qui accueillent ces jeunes en classe souhaitent les soutenir dans leur développement, mais rapportent qu’ils se sentent peu outillés pour le faire. Le programme Escalade vise à répondre au besoin de soutien des AdosTDL et à celui de leurs enseignantes et enseignants en proposant un programme de 16 activités pour la classe qui ont pour objectifs d’améliorer (1) la connaissance de soi des jeunes (2) leurs habiletés de communication et de socialisation (3) ainsi que de planification. Escalade a été coconstruit par une équipe de recherche et des intervenants scolaires grâce à une subvention du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. Le programme a ensuite été implanté dans six écoles secondaires du Québec. La conférence présentera les étapes de construction et d’implantation du programme Escalade ainsi qu’un aperçu des changements rapportés par les enseignants et observés chez les jeunes en lien avec le programme.


Conférences — clientèle adulte

13 h 30 - 14 h 45
Caractérisation, évaluation et traitement des troubles acquis du langage : 20 ans d’approche cognitive à Québec

Conférencier : Joël Macoir

Joël Macoir

Résumé : En orthophonie, l’approche cognitive s’appuie sur les modèles théoriques du fonctionnement cognitif du langage selon lesquels les capacités de production et de compréhension orale et écrite sont sous-tendues par des modules spécialisés et interconnectés, correspondant à des structures cérébrales. Dans le cadre de cette conférence, je présenterai un résumé des travaux de recherche que j’ai réalisés dans le programme d’orthophonie de l’Université Laval au cours des 20 dernières années. Ces travaux ont principalement porté sur la caractérisation, l’évaluation et le traitement des troubles acquis du langage associés à l’aphasie post-AVC et aux maladies neurodégénératives. J’aborderai notamment mes travaux relatifs aux troubles affectant la mémoire sémantique et l’accès lexical, au développement et à la validation d’outils de dépistage et d’évaluation des troubles acquis du langage ainsi qu’à leur traitement comportemental. Après ce rapide survol, les principaux enjeux de la recherche et de la pratique clinique auprès des personnes souffrant de troubles acquis du langage seront esquissés et discutés.


15 h - 16 h 15
Mécanismes étiologiques associés aux dysphonies de tension musculaire : adaptation d’un modèle théorique et implications cliniques

Conférencière : Maude Desjardins

Maude Desjardins

Résumé : La dysphonie de tension musculaire (DTM) est l’un des troubles vocaux les plus prévalents chez les adultes et touche surtout les professionnels de la voix, c’est-à-dire les personnes qui utilisent leur voix de façon importante dans le cadre de leur travail. Malgré ses répercussions économiques et sociales considérables, ce trouble demeure un diagnostic d’exclusion, car il n’existe toujours pas de consensus sur les critères qui le définissent et sur les mécanismes qui le sous-tendent. Dans le but de guider la recherche dans ce domaine, une revue intégrative de la littérature a été menée sur les mécanismes liés au développement de la DTM, puis un modèle théorique — adapté du domaine de la douleur — a été élaboré pour représenter les interactions entre ces mécanismes. Selon ce modèle adapté, la DTM est une réponse motrice à un ou des stimuli menaçants, d’un point de vue psychologique ou physiologique. Cette réponse varie d’une personne à l’autre et affecte la biomécanique de la production vocale. Le but de cette conférence est de présenter l’état des connaissances sur l’étiologie de ce trouble de voix et de discuter des implications cliniques en lien avec le modèle théorique suggéré. Les avenues potentielles de recherche identifiées au cours de ce projet seront aussi abordées.