Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Gabrielle Gagnon, vice-doyenne adjointe du site de formation de Rimouski

Originaire de Québec, Gabrielle Gagnon termine son doctorat en médecine à l’Université Laval en 1998. Elle poursuit sa formation à Montréal où elle reçoit son diplôme en médecine interne du Collège Royal du Canada et du Collège des médecins du Québec en 2001. Elle effectue ensuite une surspécialisation en hématologie, puis en oncologie. Elle est la première à réaliser un stage optionnel en hémato-oncologie à l’Hôpital régional de Rimouski. Elle y découvre non seulement des paysages incroyables et des gens avenants, mais surtout une pratique mettant à l’avant-plan le bien de la patiente et du patient.

Hémato-oncologue dans ce milieu depuis 2006, sa passion pour l’enseignement et la transmission des connaissances l’amène à être chargée d’enseignement clinique de l’Université Laval et à superviser des externes et résidentes et résidents dès son arrivée. Elle préside le comité scientifique de la journée d’oncologie du Bas-Saint-Laurent depuis 2015.

En plus d’être mère de quatre enfants, elle assume la présidence du Conseil de médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) de l’Hôpital régional de Rimouski de 2011 à 2015, puis la présidence du CMDP du CISSS du Bas-Saint-Laurent de 2015 à 2016 et de 2018 à 2019. Elle est membre du Conseil d’administration de l’Association des conseils des médecins, dentistes et pharmaciens du Québec depuis 2008, chef de service des laboratoires d’hématologie pour la grappe Optilab BSL-Gaspésie et a été présidente du comité de pertinence du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Grâce à son caractère rassembleur et croyant en la faisabilité et la nécessité d’une formation médicale complète en médecine dans l’Est-du-Québec, elle sera du projet dès le début et sera d’ailleurs nommée responsable médicale pour la délocalisation du programme de doctorat en médecine de l’Université Laval à Rimouski en 2019. Son dévouement pour son travail mettant le bien populationnel au centre de ses priorités fait de Gabrielle Gagnon un atout pour l’Université Laval.