Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

François Côté, directeur du Département de radiologie et médecine nucléaire

418 656-2131, poste 405255
francois.cote@fmed.ulaval.ca

François Côté est radiologue interventionnel. Il a d’abord complété un baccalauréat en psychologie à l’Université Laval, dont une année d’études à l’Université d’Aix-Marseille en France, avant d’entamer ses études en médecine. Il a obtenu son doctorat en médecine en 1994 et a terminé sa formation postdoctorale en radiologie diagnostique en obtenant son certificat de spécialité en 1999. Il a terminé en 2000 une formation complémentaire (fellowship) d’un an en radiologie interventionnelle ainsi qu’en résonance magnétique (IRM) à l’Université de Montréal.

Sur le plan universitaire, il occupe un poste de médecin clinicien enseignant titulaire à la Faculté de médecine et y enseigne depuis 2001 aux résidents et résidentes du programme de radiologie et du programme de médecine d’urgence ainsi qu’aux étudiants et étudiantes du programme de physiothérapie. Il a notamment reçu quelques prix et distinctions, dont le Prix CMDP 2019 du CHU de Québec-Université Laval pour souligner son dévouement en enseignement. Il a aussi été directeur du programme de résidence en radiologie diagnostique de 2001 à 2005 et de celui de radiologie interventionnelle de 2017 à 2021. Depuis 2010, il est responsable du stage obligatoire de radiologie et de médecine nucléaire à l’externat et depuis 2013, chef du service d’angio-intervention du CHU de Québec-Université Laval.

Monsieur Côté a amorcé sa pratique en centre hospitalier universitaire en 2000 et travaille principalement au CHU de Québec–Université Laval à l’Hôpital Saint-François d’Assise, à l’Hôtel-Dieu de Québec, mais également à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ). Afin de sécuriser la prise en charge des patients et des patientes lors d’interventions radiologiques, il a notamment conçu une application iOS pour iPhone et iPad (IR hemo guide) visant à faciliter la gestion de l’hémostase.

Il s’implique également en tant que membre du comité de spécialité en radiologie interventionnelle au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et occupe le poste de vice-président du comité d’examen. Il est aussi investigateur principal de plusieurs études multicentriques. Il a fait de nombreuses présentations lors de congrès à l’échelle provinciale et internationale, notamment en France à quelques reprises sur la lymphographie et l’embolisation lymphatique, un champ d’intérêt.

Son mandat à la direction du Département de radiologie et médecine nucléaire débute le 1er avril 2021 pour un mandat de quatre ans.