Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Gilles Chiniara, directeur du Département d’anesthésiologie et de soins intensifs

Gilles Chiniara
Gilles Chiniara, M.D.

418 656-2131, poste 403902
gilles.chiniara@fmed.ulaval.ca

Gilles Chiniara a terminé ses études de médecine à l’Université Laval en 1998 et sa spécialisation en anesthésiologie en 2003. Il pratique l’anesthésie dans le CHU de Québec-Université Laval, principalement à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et à l’Hôpital du Saint-Sacrement. Il a obtenu une maîtrise en pédagogie des sciences de la santé en 2009, à l’Université d’Illinois à Chicago, avec un intérêt particulier pour l’étude des facteurs humains et de la sensibilité situationnelle. Il est actuellement professeur titulaire au Département d’anesthésiologie et de soins intensifs de la Faculté de médecine de l’Université Laval.

Gilles Chiniara est activement impliqué dans la simulation des soins de santé depuis 2004. Il a été l’un des fondateurs du Centre Apprentiss, le premier centre francophone de formation par simulation dans le domaine des sciences de la santé, inauguré en 2005. De 2006 à 2010, il a agi comme responsable pédagogique du centre de simulation dans le secteur de la médecine, puis comme directeur scientifique du centre interfacultaire. Il a d’ailleurs contribué, de 2010 à 2017, à la conception et à l’implantation de ce centre réunissant les facultés de Médecine, de Pharmacie et des Sciences infirmières. Il a participé au développement et à l’implantation d’une majeure de 9 crédits en simulation, dans le cadre du microprogramme de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé. Il est aussi titulaire de la Chaire de leadership en enseignement par simulation des sciences de la santé — Université Laval et Université Côte d’Azur.

Gilles Chiniara a reçu de nombreux prix et distinctions, dont le prix du meilleur professeur en anesthésiologie en 2008, décerné par les résidents du programme d’anesthésiologie. Il a également reçu un certificat de mérite de l’Association canadienne pour l’éducation médicale en 2008. Il s’est vu remettre, en 2010, par l’Association canadienne des anesthésiologistes, le prix John Bradley Young Educator Award « en reconnaissance de contributions extraordinaires à l’éducation en anesthésie par l’engagement envers la formation par simulation et l’insistance sur la sécurité des patients. » Il a également obtenu, en 2016, le prix Alain-Cloutier de l’Association médicale du Québec en reconnaissance de son engagement dans la réalisation d’un projet novateur lié à la technologie.