Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Modèle conceptuel du programme d’ergothérapie de l’Université Laval

Mission du programme

La mission du continuum baccalauréat-maîtrise en ergothérapie de l’Université Laval est de former des professionnels responsables, polyvalents, influents et engagés dans leur communauté, qui s’emploieront à rendre possibles de manière durable les occupations des personnes et des populations, à créer des possibilités occupationnelles et à réduire les iniquités en matière de santé, de bien-être et de participation sociale. Par des méthodes pédagogiques qui permettent de susciter l’engagement cognitif, affectif et moral des étudiants, le programme offre un milieu d’apprentissage, d’expérimentation et d’innovation, ouvert sur la diversité et l’interdisciplinarité, qui valorise le développement d’un raisonnement clinique rigoureux, soutenu par l’apprentissage autonome, l’érudition, la réflexivité et l’esprit critique.

Les valeurs du programme

La formation en ergothérapie à l’Université Laval prend appui sur une vision de la formation et de la profession où s’incarnent six valeurs fondamentales.

En développant son humanisme, l’étudiant est invité à considérer pleinement le potentiel humain et de l’engagement occupationnel, tout en identifiant les possibilités et les leviers de changement, dans le respect de l’unicité des personnes et de l’expérience humaine.

La créativité permet à l’étudiant d’aborder la résolution d’enjeux cliniques, organisationnels ou populationnels en ouvrant les perspectives et en développant des alternatives innovantes, parfois inédites, susceptibles de bien répondre au contexte.

En valorisant l’engagement, le programme de l’Université Laval affirme sa volonté de former des ergothérapeutes qui se considéreront comme des apprenants à vie, actifs dans leur apprentissage, mais aussi engagés dans leur communauté, afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle d’agent de changement.

La rigueur se reflète à travers le développement du raisonnement clinique, sur des fondements éthiques, des assises théoriques et des données probantes, avec une visée d’assurer l’imputabilité et la qualité de sa future pratique.

L’autonomie se traduit par une volonté affirmée que l’étudiant puisse mobiliser ses ressources pour apprendre et pour développer son identité professionnelle, son raisonnement clinique ainsi que ses compétences.

Enfin, l’ouverture se reflète par une attitude d’accueil face à la diversité : une diversité humaine, tout comme une diversité des savoirs, des expériences et des perspectives. L’étudiant doit approcher avec humilité l’altérité en faisant preuve de réflexivité et en acceptant de remettre en question ses a priori.

Vision du programme

L’énoncé de vision du continuum baccalauréat-maîtrise en ergothérapie de l’Université Laval se lit comme suit : Devenir le milieu de formation incontournable en ergothérapie, engagé dans la formation de professionnels compétents et érudits qui seront des agents de changements individuel, institutionnel et social, aptes à soutenir un engagement occupationnel, une participation sociale et une santé durable des populations. Le programme sera reconnu pour sa capacité à s’adapter aux réalités émergentes, pour son engagement envers et dans sa communauté. Le programme de l’Université Laval fera preuve d’un fort leadership en matière d’innovation et développement de pratiques fondées sur les données probantes et sur l’habilitation des occupations.

Voici le modèle professionnel et pédagogique du programme d’ergothérapie de l’Université Laval. Ce modèle présente de manière synthétique notre vision de ce qu’est la formation et ses assises pédagogiques.

La vision de la profession

Le rendement, l’engagement et la participation occupationnels sont les principales finalités de l’intervention en ergothérapie. Mais on ne peut soutenir ces finalités sans situer les transactions entre la personne, l’environnement et les occupations dans leur contexte, sans comprendre comment ces transactions affectent les différentes facettes de l’expérience humaine ou comment elles modulent le pouvoir d’agir d’une personne ou d’une collectivité.

La personne est considérée de manière holiste, dans toutes ses composantes motrices, cognitives, affectives et spirituelles.

De même, chacune des facettes de l’environnement doit être considérée, soit l’environnement physique, social, culturel, institutionnel, voire même numérique.

Enfin, les occupations constituent l’objet d’intérêt des ergothérapeutes, sous toutes leurs formes : celles qui meublent notre quotidien, celles par lesquelles nous exprimons notre unicité, nous contribuons, nous nous affilions, toutes comme celles qui restent inavouées, invisibles ou tenues pour acquises.

Les zones de chevauchement indiquent que ces trois éléments s’influencent de manière dynamique, réciproque et continue.

Le référentiel de compétences

Afin de former des ergothérapeutes compétents, le programme d’ergothérapie de l’Université Laval s’appuie sur le développement de cinq compétences, dont la principale est l’expertise en habilitation de l’occupation. Cette expertise se définit comme étant la capacité de concevoir et réaliser un processus ergothérapique qui rend possibles des occupations signifiantes chez le client, que ce dernier soit une personne, une famille, un groupe, une collectivité, une organisation ou une population.

Pour ce faire, les étudiants devront s’appuyer sur d’autres compétences incontournables et complémentaires. Notamment, les étudiants devront développer des compétences en matière d’érudition, afin de contribuer activement au développement des connaissances en ergothérapie et de devenir des consommateurs avisés et critiques de données probantes.

Ils devront également développer des compétences en gestion, afin de mieux composer avec l’environnement organisationnel et de contribuer à la gestion des différents paramètres de la qualité des services.

Ils devront développer de solides compétences relationnelles, afin d’être à même d’établir et d’entretenir une relation professionnelle de collaboration avec le client, les autres intervenants et les partenaires.

Enfin, ils devront développer leur professionnalisme afin d’agir en professionnels autonomes, imputables de leurs actes, conformément à la pratique centrée sur le client, au cours et au-delà de leur formation.

Le programme promeut une formule itérative pour développer toutes les compétences clés du programme. Un référentiel de compétences spécifie comment chacune des compétences est développée au sein du programme, en graduant les attentes comportementales et les cibles de changement.

Fondements pédagogiques

S’inscrivant dans un modèle centré sur l’apprenant et sur la conception socioconstructiviste de l’apprentissage, le programme d’ergothérapie s’appuie sur une approche programme : nous cherchons constamment à assurer la cohérence de l’ensemble des composantes du programme de formation, balisée par notre référentiel de compétences.

Méthodes pédagogiques

Le programme de formation de l’Université Laval valorise l’utilisation de méthodes pédagogiques actives et fondées sur les pratiques inclusives. En effet, dans le but de provoquer des apprentissages durables et signifiants, les enseignants font appel à une variété de méthodes pédagogiques se rapprochant le plus possible de situations authentiques afin de susciter l’engagement cognitif, affectif et moral des étudiants.

Ressources pédagogiques

Notre programme par compétences vise également à former de futurs ergothérapeutes capables de mobiliser leurs ressources d’une part internes (c’est-à-dire qui lui appartiennent, qui émanent de l’apprenant lui-même) et, d’autre part, des ressources externes (c’est-à-dire, qui sont liées à l’environnement d’apprentissage de l’étudiant comme le recours à divers outils technologiques, aux enseignants du programme et même aux partenaires de sa formation comme les superviseurs de stage, les cliniciens et les milieux cliniques).

C’est là l’essence de qui nous sommes, nous du programme baccalauréat-maitrise en ergothérapie de l’Université Laval.

Direction et personnes-ressources

Dominique Giroux
Directrice de programme

Bureau de l'admission
Téléphone : 418 656-2492
admission.rea@fmed.ulaval.ca