Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Prévenir les complications de la grossesse

pour permettre à d’autres parents de voir un sourire sur le visage de leur enfant

Emmanuel Bujold, M.D.

  • Professeur au Département d’obstétrique, de gynécologie et de reproduction de la Faculté de médecine
  • Chercheur au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CRCHUQ)
  • Titulaire de la Chaire Jeanne-et-Jean-Louis-Lévesque en périnatalogie

Emmanuel Bujold a été élu récipiendaire du Prix d'excellence en recherche de l'Association des professeurs d'obstétrique-gynécologie du Canada(APOG) 2015. Ce prix est attribué à un membre chercheur se démarquant grâce à ses qualités à titre de leader scientifique, son mentorat en recherche, sa créativité, ainsi que ses réalisations considérables au niveau de la recherche.​


Le médecin et chercheur clinicien Emmanuel Bujold mène de front plusieurs études sur la santé de la mère et du bébé afin de prévenir de nombreuses complications durant la grossesse et lors de l’accouchement.

Ses découvertes permettent notamment de mieux prédire et prévenir la prééclampsie, une affection liée à une dysfonction du placenta qui se caractérise par une hypertension artérielle apparaissant à la 2e moitié de la grossesse et pouvant être dangereuse pour la femme et son fœtus. On savait déjà que la prise d’Aspirine pouvait avoir un impact positif pour la prévention de la prééclampsie, sans toutefois avoir des résultats satisfaisants.

Emmanuel Bujold a découvert que le moment où la femme commençait à prendre de l’Aspirine s’avérait crucial pour prévenir cette affection. Cette découverte représente un grand impact pour les femmes d’ici, mais aussi pour celles d’autres pays moins développés où la prééclampsie est fréquente et d’autant plus mortelle.

L’équipe du professeur Bujold souhaite maintenant prédire la prééclampsie très tôt, soit au 1er trimestre de la grossesse, par échographie. Cette détection précoce permettrait de prédire et de prévenir les formes les plus sévères de l’affection selon les résultats préliminaires de l’étude financée par la Chaire Jeanne-et-Jean-Louis-Lévesque en périnatalogie.

— Emmanuel Bujold, en entrevue pour le journal Le Soleil

Lire l'article complet dans la série Innover en santé du journal Le Soleil

Plus de renseignements sur les travaux d’Emmanuel Bujold :

  • Fiche du chercheur sur le site Web du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CRCHUQ)