Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Mettre un frein à la douleur

Tous les enfants sont des chercheurs dans l’âme.

Catherine Mercier, Ph. D.

  • Professeure au Département de réadaptation de la Faculté de médecine
  • Chercheure au Centre de recherche du CIRRIS

La chercheure Catherine Mercier s'intéresse au phénomène de la douleur dans son ensemble et à la douleur chronique. D'autant plus que, dans son domaine - la réadaptation physique - une proportion importante des patients recevant un entraînement intensif ressent de la douleur.

L’un des projets de recherche de l'ergothérapeute vise donc à vérifier l’impact de la douleur sur la capacité d’apprentissage moteur permettant aux patients de faire leurs activités quotidiennes. De plus, les travaux de la chercheure visent à comprendre comment le cerveau se réorganise à la suite d’une lésion du système nerveux central.

Par exemple, elle tente de percer les mystères des « membres fantômes », c’est-à-dire du phénomène qui fait qu’une personne ayant perdu un bras ou une jambe peut encore ressentir de la douleur au membre manquant.

Catherine Mercier est d’avis que la réalité d’un chercheur est peu connue : « En plus de l’aspect scientifique, le chercheur doit avoir la capacité d’enseigner et surtout, savoir communiquer et vendre ses idées ».

— Catherine Mercier, en entrevue pour le journal Le Soleil

Lire l'article complet dans la série Innover en santé du journal Le Soleil