Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Remise d’un doctorat honoris causa au professeur Shoo Kim Lee

  • Membre à l'honneur, Reproduction, génétique, périnatalité et développement
Le docteur Shoo Kim Lee

Le 10 juin prochain, l’Université Laval remettra le plus haut insigne universitaire à cet éminent pédiatre qui a contribué à l’amélioration des soins donnés aux grands prématurés

Le 10 juin prochain, lors de la collation des grades des étudiants de la Faculté de médecine, l’Université remettra un doctorat honoris causa (DHC) en médecine à Shoo Kim Lee, professeur de pédiatrie, d’obstétrique, de gynécologie et de santé publique à l’Université de Toronto.

Ce professeur au parcours exceptionnel a été le premier médecin à obtenir un doctorat en politique de la santé (économie) de l’Université Harvard. En plus d’être pédiatre en chef et directeur du Centre de recherche en soins maternels et infantiles (MICare) de l’Hôpital Mount Sinaï, il est directeur du développement et de la santé des enfants et des adolescents des Instituts de recherche en santé du Canada.

Fervent défenseur de la multidisciplinarité et de l’approche concertée, le Dr Lee a fondé, en début de carrière, le Réseau néonatal canadien™ formé de chercheurs, de professionnels de la santé et d’administrateurs de services de santé travaillant dans 30 unités néonatales de soins intensifs et 17 universités canadiennes. Ce réseau a permis la création d’une base nationale de données néonatales et périnatales ainsi que d’une infrastructure de recherche qui facilite les collaborations.

Shoo Kim Lee a beaucoup fait pour les grands prématurés. Il a mis au point une méthode qui améliore la qualité des soins en fonction des données probantes, faisant du Canada un leader en prévention de la mortalité et de la morbidité des prématurés. En avance sur son temps, il a permis aux parents de devenir les premiers prestataires de soins à l’hôpital, ce qui est devenu par la suite la norme au pays et dans le monde. Par ses travaux de recherche et sa pratique, il a prouvé les effets bénéfiques de faire participer les parents aux soins de leur enfant prématuré et son champ de recherche porte sur l’amélioration de la santé des patients.

C’est pour toutes ces raisons que la Faculté a décidé de remettre un DHC à cet homme de grand mérite qui a d’ailleurs reçu de nombreux prix pour ses accomplissements. 

Pour en savoir plus sur les docteurs honorifiques 2017