Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Partenariat Santé s’implique auprès de la nation huronne-wendat

  • Activités étudiantes

Pendant une demi-journée, des étudiants bénévoles ont fait la promotion de la santé cardiovasculaire à Wendake

Les services de sensibilisation en santé cardiovasculaire de l’organisme communautaire de Québec Partenariat Santé sont de plus en plus populaires et l’équipe, composée d’une dizaine d’étudiants, a offert pour la première fois ses services à une communauté autochtone.

C’est en collaboration avec Isabel Mercier, nutritionniste, et Olivier St-Pierre, kinésiologue et étudiant en médecine, que Partenariat Santé s’est rendu au Centre de développement de la formation et de la main-d’œuvre huron-wendat à Wendake où il a fait la rencontre de plus d’une quarantaine d’autochtones le 23 mars. Les visiteurs avaient en moyenne 23 ans et étaient issus de différentes communautés autochtones de Québec.

L’équipe d’étudiants bénévoles a consacré un après-midi à recueillir des données afin de bien les renseigner. Les visiteurs devaient remplir un questionnaire et, par la suite, les étudiants prenaient leur tension artérielle, la mesure de leur tour de taille et leur glycémie. Un médecin ainsi que des étudiantes en nutrition étaient aussi présents pour répondre aux nombreuses questions des visiteurs. La rencontre s’est terminée par un échange avec un consultant qui pouvait cibler un comportement sain à adopter.

Ce projet clinique appuyé par la Faculté de médecine de l’Université Laval a été un véritable succès, comme l’a mentionné l’un des étudiants bénévoles Olivier St-Pierre.

« C’est enrichissant de mettre nos connaissances au service de cette population. Notre équipe multidisciplinaire leur a donné la possibilité de faire une rencontre gratuite et rapide avec un médecin, une infirmière, un kinésiologue et une étudiante en nutrition. C’est plutôt rare qu’ils en ont occasion. Nous avons rencontré des gens chaleureux qui aiment rire, mais qui n’ont peut-être pas souvent la chance d’entendre parler de prévention en santé. En répondant à leurs questions et en échangeant avec eux, nous avons pu leur donner des moyens concrets pour acquérir de saines habitudes de vie. »

L’équipe de Partenariat Santé est confiante que le projet pourra continuer au fil des ans, car il rend des services importants gratuitement. À court terme, les étudiants bénévoles planifient déjà une prochaine séance à Wendake qui permettra à un plus grand groupe d’autochtones de bénéficier, dans leur milieu d’études, d’un accès à divers professionnels de la santé.