Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Le travail de collaboration et le dynamisme du GPHC ne se dément pas

  • Membre à l'honneur, Médecine, Fêtes, cérémonies, cocktail
Le doyen, Julien Poitras, la directrice du programme du doctorat en médecine, Julie F. Thériault et les trois des quatre éditeurs en chef de la deuxième édition du Petit guide des habiletés cliniques.
Le doyen Julien Poitras en compagnie de tous ceux et celles qui ont contribué à l’édition du Petit Guide des habiletés cliniques.

La 2e édition du Petit guide des habiletés cliniques est un ouvrage médical innovateur sur le plan pédagogique et sa mise en vente confirme sa popularité auprès des étudiants

Bâtissant sur le succès de la première édition et désireux de toujours innover et d’actualiser son contenu pédagogique, le Groupe de perfectionnement des habiletés cliniques (GPHC) s’est lancé dans la rédaction d’une deuxième édition du Petit guide des habiletés cliniques. Ce projet d’envergure est le fruit d’une démarche collaborative fondée sur l’apprentissage par les pairs en rassemblant des médecins en pratique, des enseignants de la Faculté de médecine, des résidents, des externes et des étudiants au préclinique autour d’un projet commun qui s’est échelonné sur deux années.

D’ailleurs, le lancement de cette deuxième édition a eu lieu le mercredi 6 juin au Jardin des décanats du pavillon Ferdinand-Vandry. Le doyen, Dr Julien Poitras, et de nombreux contributeurs à l’édition du livre se sont aussi fait un devoir d’y participer. Trois des quatre éditeurs en chef étaient présents pour l’occasion : Annick Lebouthillier, Mathieu Allard et Elizabeth Richard. Ils ont animé la soirée en présentant les principaux ajouts de cette deuxième édition et en remerciant les divers intervenants afin de souligner l’énorme travail de collaboration.

La première éditrice en chef à s’exprimer, Annick LeBouthiler, a mentionné que le contenu de cette nouvelle édition a été enrichi à bien des égards, notamment par le déploiement de cinq nouveaux chapitres : communication, raisonnement clinique, examens régionaux, obstétrique et urologie. Ensuite, Mathieu Allard a présenté plus en détail la vision de quelques chapitres, notamment celui sur le raisonnement clinique, un chapitre dirigé par raison de consultation pour rappeler le fait qu’un patient se présente à un médecin avec des symptômes et non une pathologie.

Le doyen Julien Poitras s’est dit renversé par la quantité et la qualité du travail de ce projet d’une grande responsabilité sociale. Il a, bien sûr, affirmé sa fierté bien assumée et a reconnu que la première mouture avait très bien rempli sa mission d’aider les étudiants, procurant une grande renommée à l’ouvrage. Il a ajouté que le Petit guide des habiletés cliniques est pertinent, mais également remarquable par l’organisation du contenu, sa présentation soignée et la qualité de son information scientifique. Le doyen a terminé son allocution en reconnaissant les grandes capacités mobilisatrices du GPHC : « Ce dynamisme évident est en concordance avec ma vision de la Faculté, soit une faculté ouverte et versée dans la collaboration et la concertation, au service de notre communauté universitaire et de notre société. Un bel exemple d’engagement et de responsabilité sociale qui conjugue efforts et connaissances au service de la communauté. »

La directrice du programme du doctorat en médecine, Julie F. Thériault, a reconnu pour sa part le leadership exemplaire exercé par les éditeurs en chef, car ils ont su gérer plus d’une centaine d’intervenants au cours de ces deux dernières années et que le résultat est probant.

La présidente du Regroupement des étudiants en médecine de l’Université Laval (RÉMUL), Marie-Lyne Bourque a quant à elle rappelé qu’on entend parfois qu’il y a de la compétition en médecine, mais cela n’est pas toujours le cas, le GPHC en étant un exemple flagrant. Elle a aussi mentionné que « les étudiants en médecine sont très innovateurs et que l’on peut être fiers de tout ce qui est accompli à notre Faculté de médecine. »

Elizabeth Richard a mentionné que le livre s’est déjà vendu à plus de 450 exemplaires depuis 1 mois. De plus, il est déjà confirmé que cette deuxième édition sera distribuée dans les librairies de l’Université Laval, de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Montréal. Une entente a aussi été conclue avec les librairies Renaud-Bray et Archambault pour la distribution du livre. En outre, la traduction en anglais du Petit guide des habiletés cliniques est également envisagée afin de permettre à encore plus d’étudiants à travers le Canada et les États-Unis de profiter de cet outil pédagogique.

Pour terminer ce lancement, les animateurs ont remis un certificat d’honneur personnalisé à chaque intervenant en guise de remerciement. À ce sujet, le Dr Michel Cauchon, qui a su agir à titre de mentor et de réviseur principal pour une douzaine de chapitres, a reçu les premiers remerciements.

Le Groupe de perfectionnement des habiletés cliniques (GPHC) est le premier regroupement d’étudiants en médecine au Canada à concevoir et à présenter des ateliers de perfectionnement clinique en vue de maximiser leur préparation aux différents examens. Ce groupe est innovateur, car les projets réalisés par les étudiants et pour les étudiants contribuent à former des professionnels engagés envers leur profession et envers la société. Les étudiants du GPHC conçoivent des ateliers de révision, des simulations en vue des examens cliniques objectifs structurés (ECOS), élaborent une application Web et éditent des livres. Le GPHC se démarque par sa démarche collaborative fondée sur l’apprentissage par les pairs.