Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

La Faculté accueille sa première stagiaire malgache en médecine

  • Doctorat en médecine, Fêtes, cérémonies, cocktail
Rosemarie Dupont, coprésidente du FEMSI, Livasoa Ralay Ranaivo, étudiante en médecine de la Faculté de médecine d'Antananrivo, Aurélie Bédard, coprésidente du FEMSI, et Jean-François Montreuil, vice-doyen aux études de premier cycle.

Livasoa Ralay Ranaivo est la première étudiante d’Antananarivo à avoir bénéficié d’une bourse du FEMSI pour réaliser un stage comme externe senior à Québec

Pour la première fois cette année, en partenariat avec la Faculté de médecine, le Fonds étudiant de la Faculté de médecine pour la santé internationale (FEMSI) a accueilli une étudiante malgache de la Faculté de médecine d’Antananarivo. Livasoa Ralay Ranaivo, première lauréate de cette bourse, a franchi le sol québécois afin de réaliser un stage d’une durée de 3 mois dans les centres hospitaliers de la région de Québec en tant qu’externe senior. Depuis quelques années, des étudiants de la Faculté allaient faire des stages à Antananarivo, mais aucun étudiant de là-bas ne venait à Québec. La bourse du FEMSI a rendu possible cette réciprocité.

Afin de souligner cette première, un cocktail s’est tenu le 25 octobre dernier à l’Exocytose en l’honneur de cette étudiante. Pour l’occasion, Jean-François Montreuil, vice-doyen aux études de premier cycle, a prononcé un mot de bienvenue. Par la suite, l’étudiante malgache a fait la rencontre des anciens et futurs stagiaires québécois à Madagascar du programme de médecine, du comité superviseur et des coprésidentes du FEMSI ainsi que des employés de la Faculté qui s’occupent de la mobilité internationale, soit Chloé de Bellefeuille-Vigneau, Dre Janie Giard ainsi que Véronique Gagné-Bergeron.

Selon Livasoa Ralay Ranaivo, son stage a été très enrichissant. Cette expérience lui a permis d’en apprendre plus sur le système de santé québécois ainsi que le Québec. Ce qui l’a le plus surprise, c’est l’âge des patients au Québec puisqu’à Madagascar, elle n’avait pas eu l’occasion de travailler avec une population aussi âgée. Elle retire de cette expérience l’importance de prendre le temps d’expliquer aux patients leur maladie et les différents traitements qui s’offrent à eux. Livasoa a tenu à remercier la Faculté de médecine ainsi que le FEMSI de lui avoir permis de vivre cette belle expérience.

C’est grâce à l’appui financier de l’AUF que 3 étudiants malgaches s’ajouteront au boursier du FEMSI l’an prochain. Au total, ce sont 4 étudiants de Madagascar (3 de l’AUF et 1 du FEMSI) qui auront l’occasion de venir en stage dans les centres hospitaliers de Québec. Deux d’entre eux effectueront un stage en médecine familiale et les 2 autres feront un stage d’externat senior, ce qui favorisera le transfert des connaissances ainsi que la compréhension interculturelle.