Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Des chercheuses pénalisées?

Le taux de succès des femmes est presque quatre points de pourcentage plus bas que celui des hommes lorsque l'évaluation repose principalement sur le dossier du candidat.

L'écart entre hommes et femmes dans l'obtention de subventions disparaît quand l'évaluation des demandes porte principalement sur le contenu scientifique

Une étude dirigée par la professeure Holly Witteman, de la Faculté de médecine, suggère que le plus faible taux de succès des femmes aux concours des organismes subventionnaires dépendrait en partie ou totalement de la façon dont est évalué le dossier de réalisation et d’expertise des chercheurs principaux. Grâce à un changement dans les méthodes d’évaluation adopté par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), la professeure Witteman et ses collaborateurs ont montré que l’écart hommes – femmes disparaît lorsque l’évaluation de la demande repose principalement sur la qualité scientifique du projet plutôt que sur le dossier des chercheurs.

Un peu partout dans le monde, les organismes subventionnaires observent des écarts entre hommes et femmes dans les taux de succès aux programmes de financement de la recherche. «Jusqu’à présent, les études sur cette question sont essentiellement de nature observationnelle et elles ne tiennent pas toujours compte des autres variables pouvant affecter les résultats», souligne la professeure Witteman. La chercheuse et ses collaborateurs ont profité d’un changement implanté en 2014 par les IRSC pour étudier la question plus avant. L’organisme subventionnaire avait alors remplacé son programme ouvert de subvention de fonctionnement par deux nouveaux programmes nommés respectivement Projet et Fondation. Ces deux programmes tiennent compte du dossier des chercheurs et de la valeur scientifique de leur proposition, mais le programme Projet donne priorité au contenu scientifique (75 % de la note), alors que la première étape d’évaluation du programme Fondation repose surtout sur le dossier des candidats (75 % de la note).

Lire l'article complet du Fil