Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Des bourses pour améliorer l’employabilité et l’apport des diplômés du doctorat au milieu de la santé

  • Diplômé, Santé des populations et pratiques optimales en santé, Département de médecine familiale et médecine d'urgence

Matthew Menear et El Kebir Ghandour, stagiaires postdoctoraux à la Faculté, vont tirer profit de ce financement offert par le fédéral

Matthew Menear et El Kebir Ghandour, 2 stagiaires postdoctoraux de la Faculté de médecine rattachés au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence, font partie de la première cohorte de diplômés du doctorat à bénéficier des nouvelles bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé du gouvernement fédéral. Ce financement leur permettra d’acquérir de l’expérience de travail en vue d’occuper un emploi et d’apporter des changements dans leur secteur de recherche respectif en proposant de nouvelles idées et des approches novatrices dans un milieu donné.

Matthew Menear a reçu un montant total de 155 000 $ qui s’étalera sur 2 ans. Son projet de recherche porte sur l’amélioration de la qualité des soins en santé mentale dans les services de première ligne. Cette bourse lui permettra de réaliser un projet dans un milieu avec l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux. Grâce à cette bourse, il développera et évaluera une nouvelle intervention basée sur la pratique réflexive et acquerra de nouvelles compétences en gestion de projet et en gestion du changement en lien avec la transformation du système de santé. Il sera supervisé par France Légaré, professeure en médecine familiale à la Faculté, ainsi que par Denis Roy, qui jouera le rôle de superviseur organisationnel.

El Kebir Ghandour a quant à lui reçu une somme de 80 000 $ afin de réaliser un stage postdoctoral au CISSS de Chaudière-Appalaches portant sur l’implantation d’une stratégie d’amélioration de la qualité des soins aigus aux personnes âgées dans 2 hôpitaux. Il effectuera cette recherche sous la supervision de Patrick Archambault, professeur en médecine d’urgence à la Faculté, et de Josée Rivard qui sera sa superviseure organisationnelle.

En tout, le gouvernement fédéral investit 5,8 M$ afin d’offrir un nouveau modèle de formation aux chercheurs du domaine de la santé. Ces fonds permettent de soutenir, dans un premier temps, 46 diplômés au doctorat et chercheurs postdoctoraux. Ces bourses et subventions sont le fruit d’une collaboration entre les IRSC, le Fonds de recherche du Québec – Santé, la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick, Mitacs, ainsi que 36 partenaires du système de santé et 17 universités canadiennes.

L’an prochain, un autre concours de bourse se tiendra. Pour se tenir au courant, rendez-vous à cette adresse.