Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

De fil en aiguille

  • Source : Le Fil
  • Faculté, Reproduction, génétique, périnatalité et développement, Département d'obstétrique, gynécologie et reproduction
Certaines techniques de suture favorisent la cicatrisation de l'utérus et réduisent les risques de rupture utérine lors d'un accouchement ultérieur. Photo : Le Fil

Une équipe de la Faculté de médecine accumule peu à peu des preuves qui remettent en cause une technique de suture de l'utérus après césarienne

La technique la plus couramment employée en Amérique du Nord pour refermer l'utérus après une césarienne n'est pas celle qui assure la meilleure réparation des tissus. C'est ce que démontre une équipe de la Faculté de médecine dans un récent numéro de l'American Journal of Obstetrics and Gynecology. Cette étude et des travaux antérieurs, réalisés par l'équipe du professeur Emmanuel Bujold, plaident en faveur de méthodes qui posent moins de risques pour la santé des femmes.

Lire l'article complet dans Le Fil