Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

4 M$ pour un vaccin contre le sida

Gary Kobinger dirigera une équipe composée de 16 chercheurs canadiens. Ils uniront leurs efforts à ceux de l’équipe du chercheur américain Chris Parks, de l’International AIDS Vaccine Initiative, pour améliorer un vaccin prometteur contre le sida. Photo : Louise Leblanc

Une équipe dirigée par Gary Kobinger tentera d’améliorer l’efficacité d’un vaccin prometteur contre le VIH

Les progrès enregistrés dans le traitement du sida font parfois oublier que la lutte contre cette maladie est loin d’être gagnée. En 2015, 37 millions de personnes vivaient avec le sida, 2,1 millions de nouveaux cas sont apparus et 1,1 million de personnes en sont mortes. La façon la plus sûre de mettre un terme à cette épidémie est de prévenir l’infection par le VIH à l’aide d’un vaccin efficace. C’est à cette tâche que s’attaqueront le professeur de la Faculté de médecine Gary Kobinger et ses collaborateurs grâce à une subvention de 4 M$ des Instituts de recherche en santé du Canada.

Le professeur Kobinger dirigera une équipe composée de 16 chercheurs canadiens, dont Jérôme Estaquier et Michel J. Tremblay, de la Faculté de médecine, et Bruno Gaillet et Alain Garnier, du Département de génie chimique. Ils uniront leurs efforts à ceux de l’équipe du chercheur américain Chris Parks, de l’International AIDS Vaccine Initiative. Les deux équipes mettront en commun leur expertise en développement de vaccins faisant appel à un virus animal modifié, le virus de la stomatite vésiculaire (VSV), pour produire un vaccin plus efficace contre le sida.

Lire l'article complet du journal Le Fil