Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

140 nouveaux médecins ont célébré la fin de leur résidence

  • Source : Faculté de médecine
  • Diplômé, Fêtes, cérémonies, cocktail
Vous faites partie de cette famille facultaire exceptionnelle où l’excellence est une maladie contagieuse contre laquelle il n’existe encore aucun remède

La cérémonie de fin de formation des résidents a été ponctuée de discours inspirés

Le Théâtre de la Cité universitaire affichait complet en cette journée du 21 juin pour la cérémonie annuelle de fin de formation des résidents. Ils étaient plus de 140 nouveaux médecins à avoir répondu à l’invitation, la plupart accompagnés d’un conjoint, de parents ou d’amis, heureux et touchés d’assister à cette cérémonie hautement symbolique.

Pour son dernier discours officiel en tant que doyen de la Faculté de médecine, Rénald Bergeron a exprimé sa fierté envers ces nouveaux médecins qui ont su faire preuve de courage et de ténacité durant leur long parcours universitaire. Il a également profité de cette occasion unique pour leur rappeler les enseignements qui devront les guider tout au long de leur carrière : « Vous devrez être sensibles aux besoins des patients et placer la santé et le mieux-être durables des personnes et des populations au cœur de vos priorités. D’abord par le respect, l’ouverture, l’empathie et l’écoute et par la qualité des soins que vous prodiguerez, avec professionnalisme, en sachant reconnaître vos limites. » Le doyen a terminé son allocution en invitant les finissants à remercier les personnes qui les ont accompagnés et soutenus au cours de leur formation, soit les conjoints, parents et amis. « Ils vous ont encouragés, ils vous ont écoutés, ils ont peut-être même porté une charge supplémentaire pour vous libérer de temps à autre, ils ont partagé vos succès et, probablement, vos peines. » Les finissants ont chaudement applaudi leurs proches qui étaient dans la salle, ce qui a constitué un des moments forts en émotion de cette cérémonie.

La représentation de la direction de l’Université Laval était assurée par le professeur titulaire de la Faculté et président de la Commission des affaires étudiantes, Éric Philippe. Il a tenu à mentionner que la réussite des résidents rejaillissait non seulement sur la Faculté de médecine mais sur toute l’Université Laval. « Vous faites partie de cette famille facultaire exceptionnelle où l’excellence est une maladie contagieuse contre laquelle il n’existe encore aucun remède », a-t-il ajouté avec humour.

Le président-directeur général du Collège des médecins du Québec, Charles Bernard, a rappelé aux nouveaux médecins l’importance d’être près des patients, mais aussi d’être à l’écoute de soi et des collègues puisque la profession médicale est exigeante et l’équilibre entre le travail et la vie personnelle, parfois précaire. Il a souligné à son tour l’importance de cette cérémonie. « Cette journée en est une d’engagement, puisqu’en prononçant le serment d’office aujourd’hui, vous vous engagez à offrir à la population et aux patients une médecine de qualité. Votre engagement s’incarne dans 4 mots : compétence, écoute, collaboration et responsabilité. » Les résidents ont été invités à se lever pour prononcer le serment professionnel, moment chargé d’émotions qui a été suivi d’applaudissements.

Au cours de la cérémonie, la finissante en psychiatrie, Géraldine Godmaire-Duhaime, a été invitée à livrer un bref témoignage sur son parcours universitaire. Bachelière en droit, elle s’est inscrite en médecine « sur un coup de tête ». Fait intéressant, son implication dans plusieurs projets, notamment en éthique clinique, lui a permis de mettre à profit son passé de juriste. Elle a affirmé que la résidence en psychiatrie aura été une belle étape de sa vie, et que plusieurs enseignants sont devenus des mentors au fil du temps. Elle a terminé son allocution en s’adressant à ses pairs : « Aux collègues qui, comme moi, se dirigent vers une carrière universitaire, à ceux qui choisissent de s’établir en région ou de relever les défis de la pratique privée, aux spécialistes et aux omnipraticiens, nous pouvons être fiers de tout ce chemin accompli depuis nos débuts en médecine […] pour la suite des choses, je nous souhaite à tous un avenir à la hauteur de nos ambitions, rempli de défis à relever, de gens à aider et de proches à aimer. »

Interrogées sur leur appréciation de la cérémonie, Viannique Rolland, finissante en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, et Julie Corbin, finissante en ophtalmologie, tenaient à mentionner qu’elles ont été particulièrement touchées par les propos des différents représentants qui ont défilé sur la scène : « Les discours étaient bien sentis. Lorsque monsieur Philippe, entre autres, nous a rappelé qu’il nous avait donné notre premier cours, ça m’a rappelé le chemin parcouru depuis les 10 dernières années; ça m’a beaucoup touchée. »

Voir la cérémonie en images
Cérémonie de fin de formation 2017