Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Des professeurs et un style d'enseignement qui font la différence

Geneviève Lacroix, étudiante au doctorat en médecine et lauréate de 7 prix d'excellence en deux ans

Pour l’année universitaire 2009-2010, Geneviève Lacroix a reçu cinq prix d’excellence pour avoir obtenu les meilleurs résultats scolaires dans cinq cours du doctorat en médecine. Et voilà qu’elle récidive l’année suivante en remportant deux autres prix, toujours pour les meilleurs résultats. Geneviève Lacroix peut être considérée comme une première de classe, tout un exploit dans ce programme aussi exigeant.

Un penchant pour la diversité
Issue de la région de Sherbrooke et admise dans toutes les facultés de médecine au Québec, Geneviève a fait le choix d’étudier à l’Université Laval, à Québec, pour la diversité des méthodes d'enseignement du programme d’études. «Selon moi, les cours en classe, les cours magistraux ont une valeur inestimable, car ils se révèlent être une source d'information très précieuse. De plus, j’aime entendre ce que les professeurs ont à dire sur leur pratique. Comme ils sont médecins, aussi patrons, leur partage d’expériences avec les patients m’alimente beaucoup […] Personnellement, j’apprends davantage dans ce contexte que par l’approche par problème, approche préconisée par la plupart des facultés de médecine » d’affirmer Geneviève.
Soif d'apprendre
Assoiffée de connaissances, elle avoue étudier beaucoup. Elle évalue investir le double du nombre d’heures passées en classe. Cette session-ci, cela représente 20 heures de cours pour 40 heures d’études. « C’est vrai que j’étudie fort, mais je veux apprendre. Je sais que je ne peux pas tout retenir, car il y en a trop, mais je veux en apprendre au maximum. Plus j’en saurai et mieux je pourrai agir à l’externat. » Pour la suite de ses études, elle veut pratiquer en médecine familiale pour être près des patients et les accompagner pendant une trentaine d’années. Elle aimerait bien travailler en clinique, mais aussi en équipe multidisciplinaire à l’hôpital, notamment en gériatrie, puisque ce type de soins l’interpelle aussi.

Malgré un horaire bien rempli, Geneviève a du temps pour ses amies qui sont aussi des compagnes de classe. Elle prend le temps de jouer au soccer, de faire de la danse et de s'impliquer dans le Groupe d’intérêt en médecine familiale de la Faculté. En persévérant dans ses études, elle a de fortes chances de rafler le prix pour la meilleure moyenne cumulative dans son programme.