Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Une lumière aveuglante?

La lumière bleue représente jusqu’à 35 % de la lumière émise par les appareils électroniques rétroéclairés. Les fumeurs auraient tout intérêt à s’en protéger étant donné qu’elle augmente jusqu’à 3 000 fois la toxicité pour la rétine d’un composé retrouvé dans la fumée de cigarette. Photo : D. Sinclair Terrasidius

La lumière bleue amplifie la toxicité pour l’œil d’un composé chimique présent dans la fumée de cigarette

Il vous arrive régulièrement de griller une cigarette devant votre ordinateur, votre tablette ou à proximité d’autres sources de lumière bleue? Mauvaise nouvelle pour vous, cette habitude pourrait endommager des cellules de votre rétine et conduire à la dégénérescence maculaire liée à l’âge. C’est ce que suggère une étude publiée dans la revue Archives of Toxicology par Corinne Zinflou et Patrick Rochette, de la Faculté de médecine et du Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval.

Dans le monde occidental, la dégénérescence maculaire liée à l’âge est la principale cause de la perte de la vue modérée ou sévère et de la cécité chez les personnes de 50 ans et plus. Il n’existe pas de traitement pour cette maladie de sorte que la prévention est la seule façon de contrer sa progression dans les pays où la population est vieillissante.

On savait que la lumière bleue et la fumée de cigarette augmentaient, de façon indépendante, le risque de dégénérescence maculaire. On ignorait toutefois si la combinaison de ces deux facteurs avait un effet multiplicateur sur ce risque. Pour explorer la question, Corinne Zinflou et Patrick Rochette ont utilisé des cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien.

« Ces cellules sont touchées par la dégénérescence maculaire et comme elles assurent l’entretien des photorécepteurs de l’œil, les dommages qu’elles subissent se répercutent sur la vue », précise le professeur Rochette.