Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Une cérémonie sous le signe du professionnalisme

  • Faculté, Fêtes, cérémonies, cocktail
Quelques étudiants rassemblés après la Cérémonie des sarraus

228 nouveaux étudiants au doctorat en médecine reçoivent leur sarrau

Cette soirée du 8 novembre 2018 risque d’être gravée longtemps dans la mémoire des 228 nouveaux étudiants admis au doctorat en médecine, car cette soirée marque un passage important en ce début de formation et un engagement officiel envers le professionnalisme.

Le Théâtre de la cité universitaire de l’Université Laval était bondé pour l’occasion où parents et amis s’étaient déplacés pour assister à ce moment unique lourd de sens et d’engagement et pour leur témoigner leur appui à leur choix d’études.

Le vice-doyen aux études de premier cycle, Claude Labrie, a d’abord comparé l’athlète professionnel à l’étudiant en médecine : il prend soin de sa santé, s’entraîne, et perfectionne ses habiletés, il est généreux avec ses coéquipiers et ses fans, il prend les jeunes recrues sous son aile, ne prend pas de produits dopants et s’efforce d’avoir une conduite exemplaire. Il a terminé son allocution sur l’engagement, l’engagement envers la profession et envers la Faculté de médecine « un sarrau, c’est un peu comme le Choixpeau magique de Harry Potter, à quelques différences près. Premièrement, le sarrau vous a choisi, mais vous avez aussi choisi le sarrau. Cela signifie donc que vous adhérez aux valeurs qu’il représente. Deuxièmement, l’école des sorciers compte quatre maisons. À compter de ce soir, vous ferez tous partie de la même maison, soit la maison Poitras. » a conclu le vice-doyen. 

Quant au doyen Julien Poitras, il a partagé avec les étudiants sa fierté d’appartenir à cette extraordinaire profession qui s’accompagne d’une reconnaissance immédiate, sociétale, mais qui vient également avec son lot de responsabilités envers la communauté. « Nous espérons, [que ceux et celles] que nous formons deviennent des actrices et acteurs engagés ayant les compétences requises afin de comprendre et d’agir sur les iniquités sociales des populations en situation de vulnérabilité, sur les déterminants sociaux de la santé… et d’être des modèles de rôle pour toutes et tous », a souligné le doyen.

Le nouveau président du Collège des médecins, Mauril Gaudreault, a quant à lui mentionner être très heureux de revenir 50 ans plus tard chez son alma mater. Il a rappelé avoir été ému d’être reçu au programme de médecine, car c’était son rêve. Il a rappelé aux nouveaux admis que la barre est haute « Vous ne devez pas vous satisfaire d’être corrects, vous vous devez d’être irréprochables. L’actualité est éloquente et le jugement du public sévère en cette matière. C’est donc maintenant que vous devez adopter ces valeurs pour la durée de vos études et de votre carrière. On appelle ça le professionnalisme », a précisé le président.

Après avoir tous reçu et revêtu sur la scène leur sarrau brodé à leur nom et aux armoiries de l’Université Laval, le vice-doyen aux études de premier cycle, Claude Labrie, leur a demandé de se lever et de réciter avec lui l’affirmation solennelle du code de professionnalisme constituant un symbole fort d’engagement et un rite de passage pour les futurs médecins.

La soirée s’est terminée par la signature de chaque étudiant au livre d’or et par une multitude de photos prises avec des collègues, parents et amis.