Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Transition vers La compétence par conception (CPC) en formation médicale postdoctorale

  • Faculté, Programmes d'étude
Atelier Bootcamp du Comité d'appui à la CPC

Les directions de programmes peuvent compter sur le Comité d’appui pédagogique à la CPC pour les accompagner

La Faculté de médecine a mis sur pied à l’automne 2017 le Comité d’appui pédagogique à la CPC. Sa mission? Soutenir et accompagner les programmes de résidence dans le passage à La compétence par conception (CPC). Cette nouvelle approche de formation médicale établie par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada doit être instaurée à l’échelle du pays selon un calendrier défini d’ici 2022.

Comment le comité supporte-t-il les programmes?

Pour aider les programmes à effectuer la transition vers la CPC, le Collège royal offre 3 ateliers de formation. Toutefois, ces ateliers ne sont pas forcément personnalisés et adaptés à chacun d’eux. Le Comité d’appui pédagogique à la CPC permet aux programmes d’aller plus loin. Il s’assure que chacun d’eux comprend bien ce qu’est la CPC, mais surtout, il les porte à réfléchir à des stratégies concrètes à mettre en place dans leur programme. Pour guider les programmes, le comité propose des outils pédagogiques et un atelier de travail de type Bootcamp. Il offre aussi des formations personnalisées et de l’accompagnement individuel.

Les outils pédagogiques

Afin d’amorcer leur transition vers la CPC, les directions de programmes ont accès via monPortail à :

  • des capsules d’information démystifiant La compétence par conception, les APC (activités professionnelles confiables) et les jalons
  • des documents de référence du Collège royal
  • une banque de ressources
  • divers outils
  • des présentations pouvant être réutilisées dans les milieux
  • etc.

L’atelier Bootcamp

Séance de consultations pédagogiques ciblées et efficaces, l’atelier Bootcamp est offert aux équipes de programme selon l’ordre d’implantation de la CPC établi par le Collège royal. Dans un enchaînement d’ateliers de travail encadrés par 2 animateurs, les participants sont amenés à réfléchir sur :

  • L'implantation des activités professionnelles confiables (APC)
  • Les outils d'enseignement et d'évaluation des rôles CanMEDS
  • La cartographie de leur programme
  • Les stratégies face aux étudiants en difficultés et les plans d'appui à la réussite

Plus d’une dizaine de programmes ont déjà pris part à l’un des 3 Bootcamp tenus jusqu’à présent. Voici quelques images des ateliers passés.

Qui fait partie de ce comité?

Voici les membres du comité d'appui pédagogique à la CPC de la Faculté de médecine :

 

Responsable du comitéNathalie Gingras, MD FRCP Msc
Membre fondateur Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
Directrice des programmes d’études supérieures en PUSS
Responsable de la division de pédopsychiatrie
Membres du comitéChristyne Allen, MD FRCPC
Chef de la division universitaire d’endocrinologie
Responsable de l’intégration des compétences CanMEDS aux études médicales postdoctorales
Chef du service d’endocrinologie du CHU de Québec - Université Laval
Marie-Julie Babin
Conseillère en formation responsable des programmes de résidence au Vice-décanat à la pédagogie et du développement professionnel continu
Adrien Cantat
Conseiller en formation responsable des programmes de résidence au Vice-décanat à la pédagogie et du développement professionnel continu
Yves Giguère, MD, PhD, FRCPC
Adjoint à la vice-doyenne aux études Post-M.D.
Responsable national de l’approche par compétences pour la Faculté de médecine de l'Université Laval
Alexandre Lafleur, MD, FRCPC, MSc (Ed)
Cotitulaire de la Chaire de leadership en enseignement en pédagogie des sciences de la santé AMQ-AMC-MD

Un comité connecté avec le Collège royal

Pour assurer la bonne transition des 17 facultés de médecine du pays vers la CPC, le Collège royal travaille étroitement avec les vice-doyens aux études postdoctorales et les responsables nationaux de l’approche par compétences nommés pour chacune d’elle. Chez nous, ce responsable est M. Yves Giguère, membre du comité d’appui. M. Giguère est aux premières loges pour connaître tout changement ou nouvelle information concernant l’implantation.

Et les résidents, eux?

Les étudiants aux études médicales postdoctorales seront touchés plus tôt que tard par cette transition vers la CPC. Pour certains, ils feront partie des premières cohortes à être formées et évaluées selon cette approche. Pour d’autres, ils auront éventuellement à évaluer d’autres résidents selon cette approche quand ils seront à leur tour médecins-cliniciens. C’est pourquoi certains d’entre eux seront appelés à s’impliquer dans l’atelier Bootcamp de leur programme. L’ensemble des résidents a par ailleurs tout avantage à se familiariser dès maintenant avec la nouvelle approche. Le Collège royal fournit à ce fait différentes ressources.

Rappel de ce qu’est La compétence par conception

Après des années de préparation, le Collège royal a lancé en juillet 2017 La compétence par conception (CPC), une nouvelle approche de formation médicale et de soins aux patients qui sera intégrée à l'apprentissage et à l'évaluation des résidents et des spécialistes en exercice. Il s’agit du plus grand changement en formation médicale en un siècle.

« Le système de formation médicale canadien a beau être exceptionnel, le modèle actuel comporte des lacunes et des défis auxquels il faut remédier. Le système actuel part du principe que plus l’apprenant consacre du temps à une activité, plus il assimile le contenu et tend à l’excellence. Même si notre système peut encore produire d'excellents médecins, il est clair que nos méthodes de formation et d'apprentissage à vie peuvent être améliorées, d’où le lancement de La compétence par conception (CPC). » http://www.royalcollege.ca/rcsite/cbd/cbd-implementation-f

La CPC est basée sur l’approche par compétences en formation médicale adoptée partout dans le monde. Axée sur les résultats et non sur le processus, cette approche a pour but de s’assurer que les médecins ont les compétences requises pour répondre aux besoins évolutifs des patients. Ces compétences seront mesurées en fonction de jalons et d’activités professionnelles confiables (APC). Chaque programme de résidence devra implanter les APC définis par les programmes au niveau pancanadien, adapter leur plan de cours en conséquence et établir des stratégies pour les étudiants en difficulté.

Pour toute info

Les directions de programme se questionnant à propos de cette nouvelle approche d’enseignement peuvent communiquer avec les conseillers pédagogiques du Comité d’appui pédagogique à la CPC.

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada propose également une information complète sur La compétence par conception.