Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale

L’un des principaux objectifs du Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale est de faire reconnaître et de promouvoir la recherche de façon à mieux comprendre le cerveau et à améliorer la santé des personnes vivant avec la maladie mentale.

Ce tout premier prix est décerné à Jean Martin Beaulieu

L’Institut de recherche en santé du Royal décerne le Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale à Jean Martin Beaulieu. Ce prix vise à appuyer les chercheurs canadiens en début de carrière dans le domaine de la santé mentale, afin de les encourager à poursuivre leurs travaux de recherche au Canada sur les troubles bipolaires et autres maladies mentales. Le prix consiste en une subvention annuelle de 100 000 $ versée pour financer les activités de recherche du lauréat. M. Beaulieu est chercheur et professeur agrégé au Département de psychiatrie et de neurosciences à la Faculté. Par ses recherches, ce dernier s’efforce de mieux comprendre comment fonctionne le lithium – un traitement courant pour le trouble bipolaire – au niveau moléculaire, dans l’espoir de mettre au point de nouveaux et de meilleurs traitements pour gérer les troubles de l’humeur et d’autres maladies mentales.

M. Zul Merali, président et directeur général de l’Institut de recherche en santé mentale du Royal explique : « L’un des principaux objectifs du Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale est de faire reconnaître et de promouvoir la recherche de façon à mieux comprendre le cerveau et à améliorer la santé des personnes vivant avec la maladie mentale. ». Il ajoute : « M. Beaulieu a pris le lithium, un médicament courant, mais pas complètement compris, et a examiné son fonctionnement précis dans le cerveau. Il a déjà contribué aux nouvelles connaissances sur ce médicament et a travaillé sur de nouveaux traitements fondés sur ce savoir. Ses travaux incarnent la rigueur scientifique, la pensée novatrice, l’imagination et l’originalité que recherchait notre comité de sélection. »

Le Prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale a été établi au début de 2015 grâce à un don de 1 million de dollars versé au Royal par la Fondation Mach-Gaensslen du Canada. C’est la première fois que ce prix est décerné. Le concours sera ouvert tous les ans pendant les neuf prochaines années. Une subvention non ciblée de 100 000 $ sera ainsi accordée à un lauréat ou une lauréate chaque année.

Source : Communiqué de presse de l’Institut de recherche en santé mentale du Royal, 28 octobre 2015