Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

La santé mondiale, partager une préoccupation d'équité

  • Source : Faculté de médecine
  • Étudiant, Physiothérapie, Médecine, Ergothérapie
Le conférencier cardiologue pédiatre Joaquim Miró, les coprésidents du FEMSI Xavier Simard et Florence Desroches, ainsi que le doyen de la Faculté de médecine Julien Poitras. Photo : Léanne Pilote
Le FEMSI a le souci de redonner aux communautés et aux milieux de stages qui les ont accueillis. Je les en félicite!

Les 69 boursiers du FEMSI passeront 9 semaines à un stage international en 2019

C’est sous le thème Unis par le monde que la soirée de remise des bourses des membres du FEMSI s’est tenue le 3 avril 2019 à l’amphithéâtre 2855 du pavillon Ferdinand-Vandry. Étudiants de 3e année au doctorat en médecine, les deux coprésidents, Florence Desroches et Xavier Savard, ont animé avec dynamisme cette soirée où près d’une centaine de personnes s’y étaient rassemblées. Comme cette soirée se veut le point culminant de la campagne de souscription, les deux animateurs ont souligné le travail exceptionnel du Comité relève 2019 qui a su travailler avec ardeur pour atteindre les objectifs financiers.

Le doyen Julien Poitras a reconnu l’engagement des membres du FEMSI à plusieurs niveaux et les a remerciés d’agir avec autant de professionnalisme. Il a ajouté que les surplus amassés par le FEMSI servent à financer des initiatives de réciprocité avec des partenaires étrangers, comme des bourses d’études octroyées à des étudiantes et des étudiants internationaux pour leur permettre de venir étudier ici. « Le FEMSI a le souci de redonner aux communautés et aux milieux de stages qui les ont accueillis. Je les en félicite! ». Le doyen a aussi relaté l’implication remarquable du FEMSI envers la responsabilité sociale et la santé durable des individus et des populations. À titre d’exemple, il a mentionné la Soirée de formation de pratique communautaire qui se tient depuis 2016 de même que l’animation d’un atelier fort apprécié des jeunes de secondaire IV et V à la Journée découverte en sciences de la santé. Le doyen a de plus ajouté que la démarche du FEMSI est « un pas de plus dans notre mission facultaire, de contribuer à la santé durable des personnes et des populations ».

La conférence a été donnée par le Dr Joaquim Miró, cardiologue pédiatre au CHU Sainte-Justine. Le conférencier a débuté sa présentation par un survol historique de l’aide humanitaire en précisant les différents types d’aide. Il a aussi mentionné comment plusieurs organismes humanitaires ont modulé leur approche, leurs interventions et leur réserve selon les conflits qu’ils ont observés. Cofondateur de « Sainte-Justine au cœur du monde», le cardiologue pédiatre Joaquim Miró se déplace maintenant avec d’autres spécialistes de la santé pour opérer des enfants malades dans le besoin. Les interventions sont maintenant sur de courtes périodes et vise aussi à former des médecins là-bas pour qu’ils deviennent autonomes après la mission humanitaire. Le conférencier Miró a donné les conseils d’usage pour ceux et celles qui partiront bientôt pour aider les populations vulnérables. Il a, entre autres, insisté sur le fait qu’il ne faut pas se laisser décourager par l’ampleur des choses à faire, mais croire à sa contribution, si minime soit-elle. Il a rappelé la chance qu’ont les stagiaires de l’Université Laval de faire partie d’une faculté où la responsabilité sociale est aussi reconnue.

Les 69 stagiaires à quitter à l’été et à l’automne pour vivre un stage international et interculturel sont répartis dans 14 pays différents, dont plusieurs en Afrique où le Sénégal reçoit la plus forte proportion de stagiaires. 

Le FEMSI est une organisation étudiante qui, en plus d'amasser des fonds pour les stages à l'étranger, organise des activités de sensibilisation (visites dans des écoles primaires ou secondaires, kiosques sur la santé internationale, kiosques de prise de tension artérielle et de promotion de la santé dans des lieux publics, etc.) ce qui contribue encore davantage à la particularité de cette initiative étudiante. Aussi, le volet réciprocité est valorisé par le FEMSI, car une partie des sommes amassées lors des collectes annuelles est attribuée aux initiatives réalisées par les stagiaires en milieu de stage, bien entendu en collaboration avec les organismes partenaires de la région, notamment :

  • Envoi de thermoplastique à un centre de réadaptation au Paraguay pour confectionner des orthèses;
  • Matériel pour des activités de groupe organisées par une clinique de diabète au Honduras;
  • Projet d’éducation à la nutrition mis en place par des jeunes au Sénégal;
  • Mise en place et soutien de groupes de partage pour des patients atteints du VIH au Bénin.

Le Fonds étudiant de la Faculté de médecine pour la santé internationale (FEMSI) a également permis d'accueillir des étudiants malgaches de la Faculté de médecine d’Antananarivo en 2017 ainsi qu'en 2018. Ceux-ci ont eu l'opportunité de faire des stages de 3 mois dans les centres hospitaliers de la région de Québec.

Plusieurs membres de la Faculté de médecine étaient présents pour l’occasion et ils ont pu remettre les certificats aux boursiers et échanger avec eux lors du cocktail qui a suivi la remise des bourses.